«C’est la décision la plus stupide» -Stéphane Boileau

Par Sylvie Branch

Le Festival d’été de Shawinigan a annoncé ce matin les nouvelles dates de son évènement du 29 juin au 4 juillet, une semaine plus tard qu’à l’habitude. Pour sa part, le Festivoix de Trois-Rivières a annoncé en février que les spectacles auront lieu du 25 juin au 4 juillet.

Une nouvelle qui ne fait pas plaisir au directeur général du Festivoix, Stéphane Boileau. «Ce n’est pas brillant et ce n’est pas fort! Pour eux, pour nous et pour la région. C’est la décision la plus stupide que j’ai vu depuis les 20 dernières années», a-t-il laissé entendre. Le Festival d’été de Shawinigan n’a pas contacté les organisateurs du Festivoix pour les informer.

Depuis 2008, le Festivoix a toujours débuté sa programmation le vendredi suivant la St-Jean-Baptiste. En 2006 et 2007, l’International de l’art vocal, l’ancêtre du Festivoix, commençait le jeudi suivant la Fête nationale. «Ça fait des années qu’on est toujours dans les mêmes dates et que Shawinigan est avant nous», précise M. Boileau.

Loin d’être idéal

Du côté de Shawinigan, Yvan Magny, le président du Festival d’été est conscient que la situation n’est pas des plus avantageuses. «Pour les intérêts de la région c’est sûr que ce n’est pas le scénario idéal. On n’a pas décidé de tenir notre festival en même temps que le Festivoix, on a décidé de travailler sur la programmation du Festival d’été de Shawinigan», explique M. Magny.

Même constat en ce qui concerne le bassin de population et la clientèle qu’il est possible de rejoindre lors de ces festivals. Selon M. Magny, les retombées économiques pourraient être affectées. Le président du Festival d’été a tenu à préciser que les dates du Festivoix ne sont jamais exactement les mêmes et que c’était difficile de toujours essayer de s’adapter. Il compte contacter M. Boileau pour discuter de la situation en vue des prochaines années.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des