Changement de garde à CFUT : Denis Benoit quitte après 14 ans à la direction générale

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Changement de garde à CFUT : Denis Benoit quitte après 14 ans à la direction générale
Denis Benoit, directeur général de la radio CFUT. (Photo : (Photo l'Hebdo Patrick Vaillancourt))

RADIO. Une page d’histoire se tourne à la radio communautaire CFUT 92,9 alors que son directeur général et fondateur Denis Benoit a tiré sa révérence au terme de l’année 2020.    

Une décision mûrement réfléchie a confié le principal intéressé en entrevue téléphonique. «Si on consulte les procès-verbaux du conseil d’administration de la station, on peut voir que dès 2018, je parlais de l’importance de préparer une  relève pour mon poste.»

C’est finalement Gabriel Gilbert-Hamel qui lui succède. «C’est une bonne tête, dit-il en parlant de celle qui dirige la maison Perro Éditeur. Elle connait bien la station puisqu’elle était présidente du conseil d’administration. On a commencé la transition en septembre dernier et depuis le début 2021, c’est elle qui est aux commandes.»

Denis Benoit souligne que paradoxalement, la pandémie aura été profitable financièrement. Les publicités du gouvernement entre autres ont permis de regarnir les coffres de la station. «Ces entrées d’argent nous ont permis de réparer en juin notre antenne de diffusion. Alors, techniquement et monétairement, nous n’avons jamais été en aussi bonne santé. Les conditions étaient parfaites pour que je prenne ma retraite.»

Une décision tout de même émotive pour celui qui a fondé CFUT en 2006. Les origines de la station remontent toutefois à 1998 alors que Denis Benoit commençait à donner aux élèves du Séminaire Sainte-Marie des ateliers de radio.  «C’est mon bébé», avoue sans gêne le jeune retraité de 66 ans.

Dès l’obtention de son premier permis du CRTC en juin 2006 pour une antenne de 250 watts, CFUT qui diffusait alors sur la fréquence 91,1 – elle passera au 92,9 en mai 2016 –   quitte les murs de l’école pour déménager sur l’avenue Broadway où son studio se trouve toujours.

Dans les années qui suivirent, Denis Benoit subira deux revers devant le CRTC pour augmenter le rayonnement de la station. Une période difficile reconnaît-il. «Il y a beaucoup de gens qui me disaient d’abandonner et de passer à autre chose, mais j’ai la tête dure.» Finalement, en novembre 2014, les autorités règlementaires donnent leur autorisation pour une antenne de 3500 watts. «Avec ça, on peut être entendu de Berthier jusqu’à Donnacona»,  s’enthousiasme-t-il.

Un podcast avec Cindy Bédard

Il dit quitter avec l’assurance que la station est entre bonnes mains. «À l’information, on a un gars de radio comme Robert Bernard qui est là-dedans depuis près de 30 ans. Stéphane Laroche est avec nous depuis plus de dix ans. Récemment, on a embauché à la direction des ventes Dannie Lahaie qui a travaillé longtemps à Rouge et Énergie.»

Denis Benoit quitte donc, mais demeurera près de CFUT en travaillant notamment sur un projet de podcast avec Cindy Bédard. La chanteuse country de Saint-Tite y discutera musique avec des artistes locaux, régionaux et nationaux. «On devrait arriver avec nos premières émissions au printemps prochain. Le podcast, c’est l’avenir de la radio», entrevoit-il.

En quittant, Denis Benoit dit espérer voir perdurer dans le temps la station qu’il a mis au monde. «Mon plus grand souhait, c’est de voir le talent des jeunes éclore au micro, de continuer à permettre à nos organismes de s’exprimer sur nos ondes et que l’information continue à circuler dans le milieu», termine-t-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires