Changement de garde au club de curling

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Changement de garde au club de curling

CURLING.  Après 13 années consécutives à la présidence du Club de curling Grand-Mère, Jean-François Morand tire sa révérence avec le sentiment du devoir accompli. C’est son bras droit, le vice-président pendant les 25 dernières années Serge Bourassa qui prend la relève.

Jean-François Morand avait accepté la présidence du Club de curling en 2008, à la suite de l’incendie qui avait détruit le bâtiment du club le 9 décembre 2007.

Il a été au cœur de la relance du club avec la construction du nouveau club de curling qui a été annexé à l’aréna de Grand-Mère, et l’un des artisans du Championnat junior canadien de curling qui s’est déroulé en 2018.

Serge Bourassa est entré officiellement en poste à titre de président le 2 novembre dernier.

« On a travaillé conjointement à l’élaboration du nouveau centre de curling, en plus de tous les championnats qu’on a présentés, explique Jean-François Morand. Ça prit 6 ans entre l’incendie et le moment où on a pu utiliser le nouveau centre pour la première fois. »

M. Bourrassa a été l’un des premiers du conseil d’administration de l’époque à arriver sur les lieux de l’incendie du club en 2007. « Il n’y avait plus rien à faire. C’était certain pour moi qu’il n’y avait plus de club. »

La reconstruction du centre de curling avait d’abord été projetée aux abords de l’école secondaire des Chutes, mais la Commission scolaire de l’Énergie avait reculé tout juste avant la confirmation du projet et de l’emplacement.

Une période de 6 ans s’est écoulée entre l’incendie et la construction finale du nouveau club qui a été annexée à l’aréna de Grand-Mère. Un projet total de 4,1 M. Le club de curling a d’ailleurs injecté une somme de 500 000$ dans le projet. Grâce à Julie Boulet, une subvention de 2 M$ s’est ajoutée, et la contribution de la Ville de Shawinigan a été de 1,8 M$. Le nouvel édifice a été terminé en novembre 2013, et la première partie s’est jouée en janvier 2014.

L’édifice du curling appartient à la Ville de Shawinigan, mais l’entité est gérée par le Club de curling Grand-Mère. « Le curling au Québec serait en bien meilleure santé si le fonctionnement était administré de la sorte. Nous sommes une référence maintenant pour les clubs du Québec et du Canada », exprime M. Morand.

Avant que la pandémie éclate, on retrouvait 230 membres, alors qu’en 2021, le club compte 185 membres.

« Mon plus gros défi pendant mes 12 années à la présidence a été de prouver que le club n’est pas un éléphant blanc, et aujourd’hui, le club de curling est en excellente santé. On a remporté des prix comme centre de curling, et pour des événements. J’ai le sentiment du travail accompli. Le plus grand défi c’était de rendre cette bâtisse-là viable pour ne pas que la Ville injecte de l’argent. On a des placements, on est capable de bien vivre. On a perdu de l’argent avec la pandémie, mais on a été capable de survivre et de passer au travers, et il nous reste encore en masse d’argent », ajoute le président sortant.

Pour le nouveau président Serge Bourassa, c’est de poursuivre dans cette continuité. « Je suis à ma dixième année sur le conseil d’administration de Curling Québec et je ne peux pas me représenter après cinq mandats de deux ans. Je voyais un autre défi à relever ici. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires