Changements à la CIBC et à la Banque Laurentienne

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
Changements à la CIBC et à la Banque Laurentienne
La succursale de la CIBC dans le secteur Grand-Mère fermera ses portes le 13 septembre prochain. (Photo : L'Hebdo / Bernard Lepage)

ÉCONOMIE. Il n’y a pas que Desjardins qui s’adapte aux nouvelles habitudes de sa clientèle, deux banques de Shawinigan s’apprêtent dans les prochains mois à opérer des changements.    

Annoncée en août 2017 pour une mise en œuvre en janvier 2019, la fin des services au comptoir chez la Banque Laurentienne au Québec se concrétisera finalement en juillet prochain à la succursale de Shawinigan.

La Banque Laurentienne cessera d’offrir le service au comptoir à compter du mois de juillet.

Six personnes œuvrent à l’institution financière située sur l’avenue Grand-Mère et après la transformation, il n’en restera plus que quatre. «Nos succursales seront axées sur le conseil seulement, explique Hélène Soulard, vice-présidente adjointe aux Communications. Quand nos clients viendront, cela sera pour rencontrer des conseillers pour leurs besoins en financement, crédit, hypothèque, placements, retraite ou projet de rénovation.»

Pour les transactions courantes, le guichet automatique sera toujours là assure la porte-parole. «Ce changement répond aux besoins de nos clients qui utilisent de plus en plus les services en ligne soit sur notre site web ou leur mobile», termine Hélène Soulard. Pour l’instant, il n’est pas dans les plans de la banque de changer d’adresse afin d’adapter les lieux physiques à leur nouvelle vocation.

La CIBC regroupe ses deux succursales

Du côté de la CIBC, les clients du secteur Grand-Mère ont été avisés récemment de la fermeture de leur succursale à compter du vendredi 13 septembre. Les comptes seront transférés au point de services de Shawinigan situé au centre-ville, sur la 5e rue de la Pointe.

Dans un échange de courriels avec L’Hebdo, le porte-parole Jason Wesley expliquait que présentement, «plus de 80 % des opérations de nos clients se font en dehors d’un centre bancaire, au moyen des services en ligne, mobiles et téléphoniques.» Dans les dernières semaines, la CIBC a annoncé la fermeture de différentes succursales situées en région comme à Stanstead, en Estrie, ou Port-Cartier, sur la Côte-Nord.

M. Wesley a souligné que d’ici à ce que la fermeture du point de service survienne, le personnel en place verrait à accompagner les clients qui sont moins familiers avec les services en ligne. Trois personnes œuvrent dans cette succursale et la CIBC a indiqué à L’Hebdo qu’elle verrait à leur offrir la possibilité d’être transféré à l’intérieur de son réseau.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des