CHSLD Laflèche: «Ce n’est pas dimanche, c’est tout de suite qu’on doit agir» – Michel Angers

Photo de Bernard Lepage
Par Bernard Lepage
CHSLD Laflèche: «Ce n’est pas dimanche, c’est tout de suite qu’on doit agir» – Michel Angers
Le maire Michel Angers a convoqué une conférence de presse en vidéoconférence une heure après celle du CIUSSS MCQ.

COVID-19. Prenant connaissance des mesures annoncées par le CIUSSS pour freiner l’hémorragie de personnes infectées au CHSLD Laflèche, Michel Angers s’est dit déçu de voir qu’elles ne seront effectives qu’à compter du dimanche 12 avril.

«C’est maintenant que ça presse, alors qu’on nous parle d’ajouter du personnel à compter de dimanche pour réduire la pression et le temps supplémentaire. Ce qu’on veut, c’est plus de renfort que ça et dès maintenant, pour donner un peu plus de répit au personnel déjà à bout… C’est littéralement une déclaration de guerre à la COVID-19 que je veux que le réseau de la santé fasse chez nous, ici et maintenant», a insisté le maire tout en soulignant l’effort annoncé par le CIUSSS MCQ.

«Il est plus que temps qu’on sorte l’artillerie lourde pour venir en aide à nos médecins, nos infirmières et nos préposées qui travaillent d’arrache-pied depuis trois semaines, dans la peur et l’angoisse, et qui sont épuisés », a déclaré le maire Michel Angers.

Le CHSLD Laflèche a été listé par le premier ministre Legault parmi les six cas les plus lourds au Québec et détient actuellement le plus grand nombre de décès en CHSLD. «Je comprends difficilement pourquoi nous sommes dans cette situation à Shawinigan, alors que le personnel a lancé plusieurs signaux d’alarme pour nous aviser de la situation», a-t-il déclaré, n’excluant pas la pertinence de déclencher une enquête sur les ratés qui ont pu entraîner un tel désastre.

Se disant en communication constante avec des membres du personnel et des familles de résidents qui ne veulent pas sortir sur la place publique, Michel Angers a confié entendre de nombreux témoignages de détresse, mais aussi des témoignages de force et de résilience qu’il tient à saluer,

«Une préposée aux bénéficiaires qui a contracté le virus m’a dit qu’elle a juste hâte de guérir et de terminer sa quarantaine pour pouvoir y retourner et aider ses collègues, tout en prenant soin des résidents pour qui elle a un grand attachement. Quel bel exemple de courage!», a louangé le maire Angers en promettant de suivre la situation de près en dépit que nous entrons dans le long weekend pascal.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
5 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Sacki Carignan Deschamps
Sacki Carignan Deschamps
1 année

A t’il des idées ?

Je suggère que tous les Covid-19 négatifs par sérologie soit évacués du CHSLD Laflèche.

Les laisser là c’est regarder leur mort dans l’indifférence.

Ils sont vieux et vieilles tant pis, ils ont le droit de mourir libres et dans la dignité.

À part du team spirit, est-ce que cet homme est prêt à se mouiller ?

Norm
Norm
1 année

Je pense que le PREMIER qui est en charge su CHSLD aurait du se réveillé avant d’avoir des morts sur la conscience, et des préposés épuisés, Il n’a rien fait de concret, il devrait démissionné et mettre une personne qui sera plus responsable .

Cécile Bourassa
Cécile Bourassa
1 année

Une compagnie de Trois -Rivières est prête à venir désinfecter ……..ALLER GO GO GO ÇÀ PRESSE

MikeShawi
MikeShawi
1 année

je vous approuve à 100% M. Angers…

et VITE CA PRESSE!!!!…DÈS MAINTENANT…

M. le Ministre Legault entendez l’URGENCE et l’appel!!!!

COMPRIS!!!!!

🌈❣️🤗💕
🌈❣️🤗💕
1 année

Vous citez que les infirmières les préposés tombent
Sachez qu’elles ne tombent pas elles sont épuisées d’avance avec toute les coupures les restructurations ou ils, elles , se doivent se promener d’un étage à l’autre ou d’un hôpital ou chsld à l’autre !!!! C’est ça l’abcès !!! Réfléchissez avant de dire qu’elles ou qu’ils tombent !! Essayer plutôt de mettre leurs souliers (seulement une journée) et vous trouverez qu’ils ont beaucoup marcher ,voyager ……on oublie aussi que tout ce personnels soignant on leur propre famille ,à leur retour maison …. j’en sais quelque chose car j’ai été ds le métier d’infirmière pendant près de 30 ans et j’ai beaucoup de. Vécu à travers notre beau système de la santé .deja perturbé avant la pandémie ….Merci
aider ces personnes à se trouver tout l’équipements nécessaires premièrement Pr affronter ce virus pr se protéger
Tout le respect que j’ai pr ces gens! on nous dit souvent que c’est une vocation travailler avec cet catégorie de residents avec tout leurs problématique de santé …
Merci