Plus de 370 jeunes découvrent la forêt

Par _redaction shawinigan
Plus de 370 jeunes découvrent la forêt
Métier d'arboriculteur. (Photo : (Photo gracieuseté))

FORÊT. L’événement annuel «Viens vivre la forêt!» organisé par l’Association forestière de la Vallée du Saint-Maurice (AFVSM) s’est déroulé le 27 septembre dernier, et pour l’occasion 370 jeunes ont pu découvrir les métiers liés à la foresterie.

Cette année, ce sont 370 jeunes provenant de 3e, 4e et 5e années du secondaire et de deux carrefours jeunesse-emploi qui ont participé à l’évènement. Des professionnels oeuvrant dans l’aménagement forestier, la transformation du bois, l’aménagement faunique ou la foresterie urbaine leur faisaient ainsi découvrir leurs domaines respectifs d’intervention à travers 26 ateliers de formation. D’une durée de 30 minutes chacun, ces ateliers donnaient l’opportunité aux jeunes d’expérimenter quelques aspects des métiers qui leur étaient présentés.

L’objectif de l’évènement annuel est de susciter l’intérêt des jeunes pour des emplois du milieu forestier et de les informer sur les nombreux métiers qu’on y retrouve. Depuis plusieurs années, les entreprises qui oeuvrent en milieu forestier souffrent d’un manque de main-d’oeuvre et ce problème risque de s’amplifier avec les nombreux départs à la retraite. En Mauricie, les métiers de la 1ère, 2e  et 3e transformation du bois ainsi que ceux en aménagement forestier représentent 4 700 emplois.

«C’est important que les jeunes connaissent la diversité des emplois liés au milieu forestier et qu’ils sachent que ceux-ci existent dans notre région. L’Association forestière offre des activités en classe dans les écoles tout au long de l’année et grâce à une journée comme aujourd’hui, les jeunes peuvent réellement vivre et expérimenter les métiers de la forêt, du bois et de la faune», explique Angéline Fourchaud, directrice de l’AFVSM.

Au travers des 26 ateliers qui étaient proposés, les jeunes ont entre autres découvert les métiers de technologue forestier, technicien en pépinière, transporteur de bois, assistant à la protection de la faune, ingénieur forestier, pompier forestier ou encore celui d’arboriculteur. Ils ont également pu manoeuvrer de la machinerie lourde utilisée pour la construction de chemin, pour le débardage et pour le transport du bois; découvrir les défis de l’abattage manuel ou encore comprendre toutes les possibilités d’utilisations qu’offre le matériau du bois.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires