Le conseil municipal de février en bref

Le conseil municipal de février en bref

Hôtel de ville Shawinigan.

AFFAIRES MUNICIPALES. Voici les nouvelles du conseil municipal de mardi soir dernier qui a retenu notre attention.

Insectes piqueurs

Les élus se sont prévalus de l’année d’option au contrat avec GDG Environnement pour le contrôle biologique des insectes piqueurs pour un montant de 819 900$ plus les taxes. Le maire Michel Angers indique qu’il s’agit d’un programme apprécié par les Shawiniganais. Le traitement se fait dans tous les secteurs.

Assurances collectives

Pour la période de 2019 à 2023, la Ville de Shawinigan a adhéré au système d’assurances collectives de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) qui détient déjà une entente avec la compagnie Malette actuaires inc. La Ville s’engage à payer à l’UMQ des frais de gestion de 1,15% des primes totales versées par la Ville et une rémunération de 0,65% des primes totales au consultant Mallette. «Grâce à l’entente négociée par l’UMQ, cela nous permet d’économiser énormément d’argent malgré la part que l’on verse à l’UMQ», commente le maire Angers.

Rang Saint-Olivier

Sept entreprises ont répondu à un appel d’offres de la Ville pour la réalisation de travaux de réfection d’un ponceau et de la voirie dans le rang saint-olivier et c’est l’entreprise Sintra inc. qui a obtenu le contrat pour un montant de 109 055$ plus les taxes. «On avait déjà refusé l’attribution de ce contrat une fois puisque le coût le plus bas était de plus de 300 000$. À voir le montant du contrat, ça valait le coup d’être vigilant», a affirmé le premier magistrat.

Travaux aux immeubles municipaux

Un règlement d’emprunt de 667 800$ a été adopté pour la réalisation de travaux à des immeubles municipaux. Il s’agit principalement de travaux visant l’aménagement d’aires de travail, d’ateliers, de salle de contrôle et de bureaux, tant pour la division des parcs et plateaux sportifs que la division de l’eau potable. Le système de réfrigération de l’amphithéâtre municipal fera aussi l’objet de travaux d’amélioration.

Maison des Trois Colombes

La Ville octroi une subvention de 11 325$ à la Maison des Trois Colombes, ce qui représente les droits de mutation lors de la vente de la maison située au 90, terrasse de la Cascade.