108 ans bientôt 109… la doyenne de Shawinigan?

Photo de Sandra Lacroix
Par Sandra Lacroix

Née le 25 avril 1903, Mme Clara Saucier est aujourd’hui âgée de 108 ans et six mois. Quoique que ce chiffre à lui seul soit assez impressionnant, le plus étonnant est que cette dame est encore très autonome et demeure toute seule à son domicile de Shawinigan.

Bien qu’aucune donnée n’ait été recensée à ce sujet dans les registres, Mme Saucier serait vraisemblablement la doyenne de Shawinigan. Rappelons qu’une autre dame est décédée il y a deux ans à Saint-Georges-de-Champlain, à l’âge de 107 ans et six mois.

«Ça fait 72 ans que je demeure ici, dans le même appartement», souligne la dame, qui est née à Saint-Paulin mais demeure à Shawinigan depuis 1920. N’ayant aucun secret pour justifier sa longévité, elle affirme simplement profiter pleinement de chaque journée.

Depuis un an, Ginette Grenier, son «ange gardienne» comme elle la définit si bien, se rend chez elle tous les jours de la semaine. Travaillant au sein de la Coopérative de solidarité de Shawinigan, elle lui apporte des soins et une aide domestique, lui permettant ainsi de demeurer seule chez elle.

«Je viens la voir cinq jours par semaine, deux heures le matin et deux heures l’après-midi, explique Mme Grenier. Je lui prépare son dîner, je fais son ménage, je l’aide à se préparer et je vois à ce qu’il ne lui manque rien», explique Mme Grenier. Soulignons que la mission de la Coopérative de solidarité de Shawinigan est de supporter les personnes âgées et leur permettre de rester autonome, chez elles le plus longtemps possible.

Le fils de Mme Saucier, qui demeure tout près, vient également faire son tour pratiquement tous les jours, il fait son épicerie et s’occupe de sa mère. Malgré qu’elle demeure seule, elle est ainsi très bien entourée, avec sa famille, ses petits-enfants, ses neveux et nièces, etc. D’ailleurs, cet été, Clara Saucier a reçu à son domicile la visite du maire de Shawinigan, Michel Angers, qui a célébré la doyenne de la ville, centenaire et autonome.

«J’ai eu une longue vie très active, raconte la centenaire. J’ai travaillé dans les cuisines de restaurants, j’ai chanté dans les chorales, les mariages, etc. Mon mari travaillait à l’Alcan et à la bibliothèque.»

Outre les petits maux qui sont apparus avec l’âge, Mme Saucier est en excellente santé et a encore toute sa tête. D’ailleurs, elle ne prend que deux pilules par jour.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires