60 tonnes de tomates par semaine à St-Étienne

Par superadmin

C’est maintenant chose faite. Après quatre ans de développement dont plusieurs mois de construction, l’entreprise Les Serres du Saint-Laurent a inauguré lundi à Saint-Étienne-des-Grès, sa plus grande serre qui aura la particularité d’être chauffée aux biogaz d’ici mai prochain. Une première au Québec!

Cette serre, d’une superficie de 52 000 mètres carrés, produit en moyenne 60 tonnes de tomates par semaine et emploie 80 personnes à temps plein. Le projet totalise un investissement de 18 M$ et son utilisation de biogaz plutôt qu’uniquement du gaz naturel réduira de façon importante l’émission de gaz à effet de serre.

Les 126 000 plants de tomate en grappe Savoura et de tomate en grappe cocktail sont arrivés en septembre dernier et la première récolte s’est effectuée au début de novembre. La serre est équipée principalement d’un éclairage artificiel de 4 800 lumières, d’un réservoir d’eau chaude de 1 000 000 de litres, d’un système de contrôle du climat, d’irrigation, de chauffage et de distribution de

CO2, ainsi que de deux lignes d’emballage conçues sur mesure.

Cultiver et se chauffer grâce à des déchets

La serre se trouve à Saint-Étienne-des-Grès à proximité du lieu d’enfouissement sanitaire, sur un site cédé par la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie. Les matières résiduelles de ce lieu génèrent annuellement 18 millions de mètres cubes de biogaz. Les Serres du Saint-Laurent pourront donc compter sur un approvisionnement fiable en énergie pour les 60 prochaines années, elles qui auront besoin d’environ 4,5 à 5 millions de mètres cubes par année. Le potentiel est tel que l’entreprise envisage une deuxième phase à cet investissement. La Régie est à finaliser les derniers détails qui lui permettront d’acheminer à la serre les biogaz générés par le site d’enfouissement. Ces biogaz, ainsi que du gaz naturel, seront utilisés comme source d’énergie afin de combler deux besoins : chauffer la serre et produire du CO2 pour les plants.

Durant le jour, les biogaz seront utilisés pour la fabrication de CO2 et la chaleur non utile à ce moment-là sera conservée dans un réservoir d’eau chaude isolé, pour utilisation pendant la nuit au besoin.

Les Serres du Saint-Laurent, dont le siège social est à Portneuf, est le producteur de la tomate Savoura. Elle emploie près de 400 personnes et possède sept serres totalisant une superficie de 19 hectares, soit l’équivalent de 37 terrains de football. C’est en 1989, à Portneuf, dans un premier complexe de serres, que débute la culture de la tomate Savoura, disponible alors dans l’est du Québec. Elle fait son entrée sur le marché montréalais grâce à l’acquisition, en 1994, d’un complexe de serres à Danville, près d’Asbestos. L’entreprise accroît ensuite ses productions en achetant successivement, en 1995, 1996 et 1998 des serres à Ham-Nord, à Sainte-Marthe-de-Vaudreuil et à St-Janvier-de-Mirabel. À l’été 2004, l’entreprise a construit son sixième complexe de serres à Danville et en mars 2008, elle a inauguré sa plus grande serre à Saint-Étienne-des-Grès, ce qui lui permet d’approvisionner sa clientèle de façon constante, tout au long de l’année.

Tous les détails et les photos de l’inauguration officielle à venir

L’Hebdo Journal

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires