Andrew Ranger remonte à nouveau et termine deuxième

Photo de Jonathan Cossette
Par Jonathan Cossette

GRAND PRIX. Andrew Ranger a été fidèle à sa réputation à nouveau ce dimanche. Pénalisé dès le début de la course, il est revenu de l’arrière pour se tailler une place sur la deuxième marche du podium. Il a signé son 8e podium en 8 présences à Trois-Rivières.

Samedi, il avait signé le troisième meilleur temps de la séance de qualifications derrière Marc-Antoine Camirand et Louis-Philippe Dumoulin.

Puis dès le départ, il a été pénalisé pour départ anticipé. Relégué jusqu’à la 15e position, Andrew Ranger est revenu de loin. Suite à un spectaculaire accident entre Marc-Antoine Camirand et Xavier Coupal, la course s’est terminée sur le drapeau rouge. Ranger occupait alors la deuxième place.

Coupal a quitté le circuit sur une civière, mais s’en est tiré avec des blessures mineures.

«Bonne fin de semaine pour nous et assez chargée étant donné que je courais aussi vendredi et que j’ai dû revenir de nuit. Nous avons réussi une belle qualification et la course s’est très bien passée malgré mon départ et ma pénalité.»

«J’ai dû revenir de l’arrière tout en sauvant mon essence. J’ai eu une légère touchette avec Micks mais sans plus.»

«Je m’attendais à un dernier green white checker (dernier tour), mais il y a eu le gros accident alors je n’ai pas eu la chance. C’est certain que j’aurais tenté Louis-Philippe avoir eu la chance. Mais bon, on ne souhaite jamais un tel accident à un collègue de piste.»

Bien qu’il se soit retrouvé au 15e rang, Ranger est revenu de l’arrière, comme le veut sa réputation.

«15e, j’étais nerveux oui et non. J’étais dans une course où je devais sauver de l’essence, alors je ne voulais pas me retrouver dans une telle position où je devais pousser davantage.»

Avant la course, Louis-Philippe Dumoulin détenait la tête du classement avec 251 points, 17 de plus que J.R. Fitzpatrick et 24 de plus qu’Andrew Ranger.

De bons mots

Plus ce week-end, Ranger n’avait que de bons mots pour son collègue québécois Marc-Antoine Camirand.

«Camirand a fait des bons tours. On va travailler fort pour aller le rejoindre. C’est un très bon pilote et il est capable de sortir son épingle du jeu. Je ne suis pas surpris de ses succès. Il en a derrière la cravate! Mais oui, je le verrais comme régulier dans la série un jour. C’est la meilleure série au Canada! C’est le fun à conduire et hyper professionnel», soulignait-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires