Appel à la relève

Par superadmin

RECRUTEMENT. Après plus de 40 ans d’existence, le Club Lion de Shawinigan, comme plusieurs autres clubs en région, connait une impressionnante diminution de ses membres. Faute de nouvelles recrues, la survie de ce mouvement est menacée.

«Si on ne peut plus recruter de nouveaux membres, ce sera la fin du Club Lion à Shawinigan d’ici trois ou quatre ans», lance d’entrée de jeu son président, Léo Boivin.

Aider les personnes démunies

Mouvement mondial, on dénombre plus de 46 000 Clubs Lion à travers le monde. À Shawinigan, le club a été fondé il y a plus de 40 ans afin de venir en aide aux personnes démunies non voyantes. Grâce aux fonds que ses membres amassent annuellement avec entre autres la vente de gâteaux aux fruits, le club contribue à l’achat de lunettes, de lentilles, à l’acquisition de chiens-guides, etc. Il soutient également les personnes démunies dans d’autres situations, par exemple le diabète.

«Aujourd’hui, un enfant sur deux porte des lunettes ou encore des lentilles de contact, précise M. Boivin. Pour une famille plus démunie, assumer cet achat est très difficile. C’est la même chose pour les personnes qui ont besoin d’un chien-guide pour se déplacer. Il faut compter au minimum 15 000$ pour se procurer un chien-guide, ce que nous assumons avec eux.»

Une implication valorisante

Cette mission importante que porte le Club Lion de Shawinigan est au bord du gouffre. Il devient urgent de recruter de nouveaux membres, hommes et femmes. L’implication nécessaire n’est pas très compliquée, quelques heures bénévoles à peine, mais tellement précieuse.

Ovila Trudel est membre fondateur du Club Lion de Shawinigan. Âgé de 84 ans, il explique que plusieurs membres sont âgés et que le club a besoin de nouvelles recrues pour poursuivre sa mission.

«Ça devient difficile de recruter des membres, indique M. Trudel. Souvent, l’intérêt n’y est pas, simplement par manque de connaissance ou encore parce que les gens ont beaucoup d’occupations. Nous rencontrons plusieurs petites embûches qui nous nuisent pour recruter.»

Pourquoi s’impliquer dans le Club Lion de Shawinigan? «Quand je me lève le matin et que je vois le soleil, je pense aux autres personnes non voyantes, qui elles, ne peuvent pas le voir. Juste ça, c’est toute une motivation pour moi!», confie M. Trudel.

Rencontrez les lions

Le Club Lion de Shawinigan entame une nouvelle saison le mardi 16 septembre. Un souper rencontre est organisé deux fois par mois à l’Auberge Escapade de Shawinigan, soit le deuxième et le quatrième lundi de chaque mois. Un appel est également lancé aux anciens membres des différents clubs Lion, qui viennent s’installer ou qui font un retour en région.

Toutes les personnes intéressées à se joindre aux membres afin d’en apprendre plus sur leurs activités sont les bienvenues. Vous pouvez communiquer avec Léo Boivin au 819 378-8105.

Une réalité chez les clubs sociaux

Le manque de relève est une triste réalité que rencontrent la plupart des mouvements sociaux et philanthropiques, clubs lion, filles d’Isabelle, chevaliers de Colomb, clubs Optimiste, etc. Pourtant, chacun de ces mouvements porte une mission importante, soit pour l’éducation, la jeunesse, les familles démunies, etc. Leur survie est primordiale.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires