«C’est au-delà de nos espérances» -Marie-Josée Gervais

Par superadmin

DÉFIS DU PARC. L’Équipe féminine 2014 a complété son entraînement en vue des Défis du Parc samedi dernier et tiendra un vélothon à l’entrée du IGA Extra de Shawinigan demain, afin d’amasser des sous pour la recherche sur le cancer.

La directrice générale des Défis du Parc, Marie-Josée Gervais, a une fois de plus vu les 205 femmes de l’Équipe féminine dépasser leurs limites la fin de semaine dernière. «Nous avons vu une évolution extraordinaire tout au long de l’été. Nous avons doublé le nombre de participantes. Nous étions très fébriles lorsque nous avons parti le concept, car nous espérions qu’elles aient autant de plaisir que l’an dernier. Nous avons eu la chance d’avoir plusieurs mentors de la dernière édition, en plus des entraîneurs qui se sont joints à l’équipe. Ça a été très émotif», a-t-elle souligné.

Une partie du groupe prendra part au 105km des Défis du Parc, alors que l’autre fera le duathlon sur deux jours (21.1km de course et 60km à vélo). «Tout le monde est plus prêt que l’an dernier. Samedi, il mouillait et ça a été un entraînement difficile. À un moment donné, il faisait 11 degrés dans le Parc national. Je commençais à avoir les lèvres bleues à mon retour à la maison. J’ai trouvé que les filles avaient été extrêmement courageuses et je suis vraiment fière de ce qu’elles ont parcouru comme chemin. Elles ont tout mon admiration».

Un vélothon se déroulera samedi de 9h à 18h devant le IGA Extra de Shawinigan, un événement qui permettra d’amasser des sous pour la recherche sur le cancer. «Nous invitons les gens à venir donner généreusement. Nous voulons faire la promotion de l’Équipe féminine. C’est la première fois que nous faisons une activité du genre. À Trois-Rivières, les filles avaient amassé 500$ devant une pharmacie. Nous aimerions récolter entre 800 et 1000$», a expliqué l’organisatrice Luce Brunelle, qui a souligné que l’entraînement sur rouleau faisait partie du processus vers les Défis du Parc.

Avec un nombre grandissant de participantes, l’Équipe féminine pourra-t-elle encore poursuivre sur sa lancée. «Tant que nos mentors donneront au suivant, nous pourrons continuer d’augmenter le groupe. Il y a un engouement et une belle dynamique en place. C’est au-delà de nos espérances», a lancé Marie-Josée Gervais.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires