David Rancourt: la passion de l’aéronautique

Par superadmin

PARCOURS. David Rancourt a reçu récemment le prix «Phare de la réussite» de l’école Des Chutes. Natif de Shawinigan, l’ancien finissant est un mordu de génie mécanique qui fait tranquillement sa marque dans la sphère scientifique, plus précisément dans le domaine de l’aéronautique.

Brevets d’inventions, collaborations aux Expo-Science, travail avec les cadets de l’air et apparition à l’émission Découverte, David Rancourt est un passionné d’aviation qui carbure aux défis. C’est aussi un vulgarisateur qui termine présentement son doctorat et qui apprécie de s’impliquer auprès des jeunes.

«C’est bien de faire une découverte, mais encore faut-il pouvoir l’expliquer!», résume le père de famille sur sa façon de penser. C’est d’ailleurs en fréquentant un club d’avion télécommandé à Saint-Séverin dans sa jeunesse que l’intérêt de M. Rancourt se précise pour le génie. Pas étonnant que ses loisirs préférés aujourd’hui soient demeurés l’avion et le deltaplane.

«Je voulais pouvoir être en mesure d’expliquer pourquoi un avion volait! C’est un peu ce que je tente de faire au quotidien avec mon travail qui se concentre sur l’approche du contrôle système avec l’entreprise que j’ai cofondé en mai dernier: Optis Consultants».

À travers ses études et ses implications, M. Rancourt a livré plusieurs dizaines de conférences dans des écoles primaires et secondaires sur l’ingénierie aéronautique et l’importance des études, notamment. L’an dernier, il a même réussi à attirer deux astronautes canadiens à Saint-Jean afin de livrer une conférence devant un groupe de jeunes cadets.

Curiosité, passion & implication

Finissant des Chutes en 2002 à Shawinigan, l’homme était déjà considéré comme un jeune très motivé et curieux. Depuis ses balbutiements en sciences, le Shawiniganais a obtenu une bourse d’études pour un baccalauréat complet en génie mécanique à l’université de Sherbrooke, en plus de voyager à travers le Canada ou l’Europe pour présenter son travail et ses recherches.

Membres fondateurs du projet VAMUdeS, qui a pour mission la conception de drones aériens, il a participé à des compétitions internationales qui l’ont mené tour à tour en Allemagne ou aux États-Unis, mais pas question de s’enfler la tête pour autant.

«Ce qui est cocasse, c’est que j’ai obtenu une bourse d’études des mains d’un enseignant de Sherbrooke (Martin Brouillette) au secondaire… un enseignant qui est par la suite devenu l’un de mes collègues!», souligne-t-il, amusé.

L’école Des Chutes a rendu hommage à M. Rancourt en juin dernier avec le prix «Phare de la réussite» qui récompense un parcours professionnel, dit extraordinaire. On a remis cette distinction afin de saluer le finissant comme «un modèle de persévérance, d’humilité, d’efforts et de dévouement», a soutenu le directeur de l’école René Perron.

Le principal intéressé a reçu cette fleur avec émotion, évoquant être encore très attaché à sa ville natale. Il souhaite également œuvrer au rayonnement des entreprises du Québec dans sa carrière ou encore livrer des conférences au Collège Shawinigan. «Je travaille un peu partout, mais je trouve important de rapporter les connaissances aux industries d’ici», conclut-il.

Quelques réalisations en bref

Chargé d’enseignement au Centre Québécois de Formation en Aéronautique à Chicoutimi

Meilleure technologie selon le magazine Québec Sciences (2012)

Plusieurs brevets obtenus pour la technologie

Développement de nouvelles approches pour le design d’ailes d’avion pour Airbus

Supervision de six projets de maîtrise

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires