Des filles qui ne font pas de la musique…de filles!

Par superadmin

Le groupe Machinegun Suzie sonne la charge ce vendredi 29 mars 21h au Café la Voute à Grand-Mère. Au programme, une performance qui risque d’écheveler quiconque affrontera le rock puissant de la formation. Armées d’un nouveau et premier opus, «Black Paper Horse», les filles débarqueront à dos de cheval et n’attendent pas d’être invitées.

Comme entrée en matière, Crack de whip, un tout nouveau groupe de la Mauricie composé de Marilu Kathan (basse, voix), Audrey Lawless (guitare, voix), Alexandre Dragon (guitare) et André Trahan (batterie) annoncera la thématique de la soirée avec un rock qui met de l’avant les voix féminines.

Du rock incisif aux influences grunge

C’est toutes crinières devant que Machinegun Suzie déverse un rock lourd et incisif aux fortes influences grunge et stoner. Celles qu’on dirait les petites soeurs dangereuses de Josh Homme (Queen of the Stone Age) ou de L7 ont certainement leur part d’héritage du mouvement Riot Grrrl et de la fière scène rock et punk qui a jadis marqué le centre-ville de Québec dont elles sont les fières représentantes.

Chaque Suzie est bien ancrée dans sa singularité. Elles sont maintenant réunies pour offrir un son qui arrache, Steph Duchesse (basse), Pouliche (batterie), Bébé Velours (guitare) et Yvonne Eric (voix et guitare) accordent leurs différentes inspirations et déploient la cavalerie pour livrer une performance unique, toutes brides lâchées.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires