Direction Vancouver pour deux Shawiniganais

Par superadmin

Joany Landry-Désaulniers et Mathieu Simard, originaires de Shawinigan, vivront une expérience inoubliable alors que les restaurants McDonald leur permettront de travailler sur le village olympique à Vancouver.

«Je ne réalise pas encore je pense. Nous partirons dans un peu moins de deux semaines. Nous ne sommes pas encore dans l’ambiance, mais déjà, la nervosité s’installe peu à peu. Chose certaine, ce sera fantastique», a lancé Mathieu Simard du restaurant de Shawinigan.

Les inspecteurs de McDonald ont visité les 273 restaurants du Québec, attribuant une note à chacun d’entre eux. La propreté des lieux, la chaleur des aliments, la qualité, la rapidité du service et quelques autres critères étaient évalués. «Le restaurant de Shawinigan s’est classé parmi les dix premiers au Québec, celui de Grand-Mère parmi les vingt premiers. Les 42 restaurants les plus performants obtenaient le privilège d’envoyer un employé aux Jeux olympiques. Au total, 300 équipiers McDonald de partout au Canada se rendront à Vancouver ou à Whistler», expliquait Martin Leblanc, franchisé.

Ainsi, Joany et Mathieu s’envoleront pour Vancouver lors de la première semaine de février où ils iront servir les athlètes, arbitres et membres des médias. «Nous serons pris en charge à notre arrivée à l’aéroport et on nous conduira à l’hôtel. À partir de là, tout se fera à pied. Sinon, il y a un service de navettes. Tout est très bien organisé. Nous serons logés, nourris, nous avons une carte d’appels et nous bénéficierons d’une allocation de 50$ par jour pour manger lorsque nous serons en congé», souligne Mathieu qui aimerait bien rencontrer le directeur général de l’équipe canadienne de hockey, Steve Yzerman, et le gardien de but Martin Brodeur.

Histoire de s’assurer que ses employés profitent de l’expérience olympique au maximum, McDonald s’est aussi engagé à leur offrir une rémunération de 40h par semaine, en retour de 30h de services. «Nous ne travaillerons pas plus de cinq quarts de travail de six heures par semaine. Le reste du temps, nous serons libres de visiter comme on le souhaite. En plus, on nous a demandé nos centres d’intérêt. Nous aurons la chance d’assister à un évènement olympique. J’ai coché le hockey et le bobsleigh, un sport que je ne connais pas beaucoup et qu’on a rarement la chance de voir. J’ai hâte de savoir à quelle compétition j’assisterai», a renchéri Joany qui vivra l’expérience du 4 février au 1er mars.

Concrètement, l’aventure olympique que vivront les deux Shawiniganais coûtera plus de 20 000$ à la célèbre chaîne de restauration rapide. «Le billet d’avion coûte à lui seul 1800$. Si on compte l’hébergement d’un mois, la nourriture et les billets d’évènements, on peut facilement s’imaginer une facture dépassant les 10 000$ par tête. Je suis très heureux pour eux. Ils vivront quelque chose d’unique», a conclu monsieur Leblanc.

Alexandre Vincent, de Trois-Rivières, sera aussi de la partie.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires