Du jamais vu au Québec !

Par superadmin

Au cours de l’été, les touristes auront la chance de visiter les quatre plus belles églises de Shawinigan dans le cadre des Divins détours. Les visiteurs pourront créer leur propre parcours en découvrant la cuisine mauricienne et des endroits pour se détendre.

Les Divins détours sera l’opportunité pour les visiteurs de découvrir les églises Saint-Pierre, Notre-Dame-de-la-Présentation, Sainte-Flore et Saint-Paul. Les visites menées par un guide d’une durée variant entre trente minutes et une heure permettront à la population de découvrir le riche passé de ces monuments religieux. Combinées à la possibilité de déguster un repas dans l’un des parcs longeant la rivière Saint-Maurice et vous obtenez une bonne raison pour faire un détour par la Cité de l’énergie cet été.

Le maire Michel Angers s’est dit convaincu que Divins détours sera un succès. «La ville de Shawinigan est fière de s’associer à ce projet, qui sera à coup sûr un succès ! C’est un beau mariage entre nos églises et les commerces de la région. Ce sera un bon moment pour les touristes de découvrir notre chez nous», a-t-il affirmé lors du lancement officiel du projet.

Le Trou du Diable, La Mie de Grand-Mère, le restaurant Saint-Antoine et l’épicerie Bonté divine se sont associés à ce projet mis sur pied par le Comité de protection des œuvres d’Ozias Leduc, le Patrimoine St-Pierre, les paroisses Saint-Paul et Sainte-Flore, ainsi que Culture Shawinigan. «Divins détours est un projet culturel novateur, qui saura piquer la curiosité des gens. Vous pourrez oser quelques détours pour visiter nos églises et vous créer votre propre parcours», a mentionné Josette Allard-Gignac, présidente de Culture Shawinigan.

Un cachet particulier

Divins détours et le résultat de plusieurs heures de recherche sur l’histoire des quatre églises qui seront visitées par les touristes. «Nous avons fait nos recherches et chaque église aura sa signature. Je dirais que ça fait plus d’un an que nous faisons nos recherches et nous les avons toujours faites en nous disant que les visiteurs viendront pour quelque chose qui en vaut la peine. L’accueil du guide sera important», a souligné France St-Amant, directrice générale du Comité de protection des œuvres d’Ozias Leduc.

Combien de personnes passeront en Mauricie pour visiter ce patrimoine religieux ? «On n’a pas osé évaluer combien de gens nous aurons cet été. Notre objectif est vraiment d’offrir cette activité pour la conservation et la mise en valeur de nos églises. C’est un nouveau concept et les touristes auront la possibilité de profiter du parcours pendant une à deux journées», a-t-il expliqué.

Les jeunes seront-ils au rendez-vous ? «C’est un beau défi. On s’attend peut-être plus à avoir des gens de 45 ans et plus, mais lorsque j’ai présenté le projet à des jeunes entre 25 et 30 ans, ils ont été surpris. C’est vraiment un projet unique au Québec, où il n’y a pas de circuit religieux du genre».

Pour plus d’information, rendez-vous sur le http://www.divinsdetours.com ou appelez au 819-536-3652.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires