Émilien Gervais : le Père Noël de Saint-Georges

Photo de Sandra Lacroix
Par Sandra Lacroix

Qui n’est jamais allé visiter le village de Noël d’Émilien Gervais pendant la période des fêtes ? Des attractions pour les enfants, un décor enchanteur et un petit train qui se balade dans Saint-Georges, de quoi divertir les jeunes et les moins jeunes.

Émilien Gervais entretient depuis longtemps une passion de Noël et un besoin d’amuser les enfants. C’est en 1965 qu’il a commencé à décorer la façade de sa maison en construisant un petit village illuminé. Voyant beaucoup de visiteurs devant sa maison, il a construit d’autres éléments et, de fil en aiguille, le village s’est agrandit. Depuis plus de 18 ans maintenant, M. Gervais amuse les jeunes et les moins jeunes par ses attractions, roue, carrousel, tours de train dans le village, ses petites maisons, sa crèche, ses cadeaux et bien plus. Des heures de plaisir attendent chaque année les visiteurs sur la 112ème rue à Saint-Georges-de-Champlain.

Généreux de leurs temps, M. Gervais et sa femme Jeannine, soutenus par des commanditaires importants et par une cinquantaine de bénévoles, divertissent et amusent les enfants, les familles et les autobus remplis d’élèves. Des gens de partout viennent profiter de ce décor enchanteur et des activités qui s’y rattachent. Le tout totalement gratuit, cependant avec la possibilité d’effectuer un don pour la fondation pour l’implant cochléaire, en l’honneur de leur petite-fille Wendy.

Pour la fête d’enfants annuelle, Émilien Gervais et sa femme accueillaient 2000 à 2500 enfants. «On préparait 1500 sacs de bonbons et on n’en avait pas assez», affirme Mme Gervais. Plusieurs visiteurs emmenaient leurs enfants au Village d’Émilien, se rappelant avoir eux-mêmes joué dans ces petites maisons.

Très appréciés dans la région, plusieurs cadeaux leurs ont été remis par la municipalité, les commandites, le gouverneur général, etc. En 1996, la Société Saint-Jean-Baptiste a d’ailleurs décerné Émilien Gervais comme personnalité de l’année. «Pour nous, c’était ça notre paye, la reconnaissance» avoue Mme Gervais.

Il y a trois ans, Émilien Gervais a vendu toutes ses constructions et ses attraits à la Ville de Shawinigan, dans le but de poursuivre la tradition au Parc de l’Île Melville. Mais depuis, M. Gervais et sa femme ont la nostalgie de l’ambiance dans la cour et des fêtes d’enfants. C’est pourquoi cette année, ils recommencent quelques constructions et quelques attractions.

M. Gervais confie que tout dépendant de l’avenir, et si sa santé le lui permet, il n’est pas impossible de voir un nouveau village naître l’an prochain sur la 112ème rue. Chose certaine, ce ne sont pas les idées qui manquent !

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires