Gauthier heureux d’atterrir à Shawinigan

Par superadmin

Lorsque Martin Mondou a été chercher l’attaquant Kirill Kabanov à Blainville-Boisbriand, plusieurs ont oublié que le défenseur Alexandre Gauthier faisait également partie de la transaction. Le défenseur format géant veut faire sa place et prouver à Éric Veilleux qu’il a sa place au sein de la brigade défensive des Cats.

Vendredi dernier, il n’y a pas que l’attaquant Kirill Kabanov qui était heureux de se retrouver avec les Cataractes de Shawinigan. Le défenseur de 17 ans Alexandre Gauthier s’alignait avec l’Artic de Saint-Léonard dans le Junior AAA lorsqu’il a appris la transaction. «Lorsque je me suis présenté au camp de l’Armada, je me suis mis trop de pression. Ça été une déception, mais je vois l’opportunité de me faire valoir à Shawinigan comme un nouveau départ», explique le choix de 6e ronde (105) au dernier encan de la LHJMQ.

Celui qui était premier défenseur à Saint-Léonard, sait qu’un rôle bien différent l’attend si la direction des Cats décide de lui donner sa chance pour le reste de la saison. «Martin Mondou m’a appelé et m’a demandé si j’accepterais un rôle de sixième ou septième défenseur avec l’équipe. J’ai accepté, qui ne le ferais pas ? C’est à moi de faire ma place», mentionne-t-il.

Un défenseur complet

Lorsqu’on lui demande de se décrire, l’ancien des Riverains de Charles-Lemoyne affirme être un défenseur complet. «Je m’adapte partout, selon ce que me demande mon entraîneur-chef. Si je suis envoyé en avantage numérique, j’utilise mon lancer et j’ai une bonne vision. Je peux également jouer en désavantage sans problème». À 6’2 et 191 lbs, Alexandre croit que sa principale force reste cependant son coup de patin.

Originaire de La Prairie, la nouvelle acquisition des Cataractes connaît déjà Peter Sakaris, qui vient du même coin que lui, ainsi que Frédérick Gaudreau, contre qui il a joué au niveau Midget AAA. «C’est relativement facile de s’intégrer dans une nouvelle équipe. Après tout, nous sommes tous des joueurs de hockey et on est là pour la même raison». Alexandre Gauthier a le droit de disputer neuf rencontres d’ici les fêtes pour se prouver aux dirigeants des Cats, qui devront par la suite prendre une décision finale dans son cas.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires