«J’ai choisi Shawinigan pour le hockey» -Frédéric Foulem

Par superadmin

HOCKEY. Les Cataractes de Shawinigan sont parvenus à en venir à une entente avec le gardien Frédéric Foulem au cours des dernières heures, lui qui avait pourtant une entente avec la prestigieuse Université d’Harvard. L’Hebdo du Saint-Maurice s’est entretenu avec le jeune homme, qui a hâte de débarquer en Mauricie.

Ancien coéquipier du défenseur Alexandre Coulombe avec le Collège Stanstead, Frédéric Foulem (6’0, 160lbs) a renoncé à une bourse d’études à Harvard pour tenter l’aventure junior. «J’ai toujours regardé les deux options, qui mènent ultimement au même but. Il y a deux ans, Harvard m’a approché et j’ai accepté. Je trouvais cependant que tout tombait bien en place à pour les Cataractes cette année et j’ai décidé de venir. Je sais que je devrai me battre au camp d’entraînement. Si ma route ne fonctionne pas vers le hockey, je souhaite faire un baccalauréat au Canada et une maîtrise à Harvard. Ça demandera beaucoup d’efforts, mais je suis sûr que je pourrai y arriver. J’ai choisi Shawinigan pour le hockey et j’ai hâte d’enfiler mes patins», a-t-il affirmé depuis Dieppe au Nouveau-Brunswick.

L’ancien de Shattuck St.Mary’s devrait passer par Shawinigan au cours des prochaines semaines, afin de se familiariser avec sa nouvelle terre d’accueil. «J’ai un style hybride et athlétique. J’ai toujours eu une bonne technique et je fais un peu de tout. Mon travail est d’arrêter des rondelles. Que ce soit beau ou pas, pourvu que le disque ne traverse pas la ligne. Je me sens prêt à obtenir plusieurs matchs chez les juniors, même si ça va me prendre une période d’adaptation. Le calibre est plus rapide que ce à quoi je suis habitué. Je vais vraiment me concentrer sur mon entraînement et faire tout pour être au sommet de ma forme physique».

Répertorié au 23e rang des meilleurs gardiens en Amérique du Nord en vue de la prochaine séance de sélection de la Ligue nationale de hockey en décembre, Foulem n’a pas eu autant de chance en fin de saison. «Mes attentes sont 50/50. J’ai vraiment fait tout ce que j’avais à faire. Si ça arrive, tant mieux, sinon, ce ne sera pas la fin du monde», a-t-il affirmé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires