«Je me revois en lui» -Jean-François Daneault

Par superadmin

Originaire de Saint-Georges, Jean-François Daneault se veut l’un des meilleurs lanceurs de la Ligue de baseball rural de la Mauricie (LBRM). S’alignant pour les Saints de Sainte-Thècle, cet athlète voit aujourd’hui son fils faire ses premiers lancers à l’âge de quatre ans.

Depuis le début de la saison, Jean-François Daneault affiche un dossier de deux victoires par blanchissage et une défaite avec Sainte-Thècle. «J’ai eu deux victoires par des pointages de 1-0. Lorsque tu gagnes de cette façon, c’est que ton équipe a vraiment bien joué et a travaillé fort en défensive. Comme lanceur partant, il est normal de lancer des matchs complets. Je crois que la LBRM a évolué au cours des dernières années et possède d’excellents lancers et de bons joueurs. En ce sens, il est de plus en plus rare de voir des parties à haut pointage. Tout le monde peut battre n’importe qui», a-t-il affirmé.

Les Saints éprouvent actuellement quelques ennuis à l’offensive. «Je crois que dans une saison, il est normal d’avoir une baisse de régime au bâton. Ça adonne pratiquement bien, puisque la saison est longue. On se devra d’être prêts pour les séries éliminatoires», a glissé l’athlète de Saint-Georges.

Chose certaine Jean-François Daneault se plait bien avec sa nouvelle équipe. «J’aime ça, car je suis à proximité de la maison. Lorsque tu es un père de famille et que tu as un travail, c’est l’idéal. De plus, au cours des 16 dernières années, je n’avais frappé qu’à 10 reprises et aujourd’hui, j’ai la chance d’aller au bâton régulièrement».

La tradition baseball pourrait se poursuivre chez les Daneault au cours des prochaines décennies. «Mon petit gars Charles-André a quatre ans et a commencé à jouer au baseball dans le rallye cap. Il adore ça et je me revois en lui lorsqu’il est sur le terrain», a affirmé Jean-François.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires