«Je ne suis pas convaincu que la direction va continuer» -René Turner

Par superadmin

LBRM. Même si son équipe a été éliminée au premier tour, le gérant René Turner des Aigles de Saint-Paulin a entendu de parler de l’incident survenu dimanche entre les arbitres et les partisans au match Nicolet/Maskinongé. Celui qui a été l’un des membres fondateurs de la Ligue baseball rural de la Mauricie a son opinion sur la situation et l’avenir du circuit.

Hier après-midi, les arbitres officiant la rencontre de demi-finale entre Nicolet et Maskinongé en sont venus aux coups avec des partisans. «Ça prouve qu’en séries, il se passe bien des choses. Je me souviens qu’à l’époque, nous devions faire venir la police contre Saint-Boniface. Les gars jouent pour gagner et il y a de l’action. L’arbitrage a été un gros problème tout au long de la saison. Il est arrivé qu’un officiel provenant de la ville de l’équipe que nous affrontions était en service. Les dirigeants ont un problème additionnel avec cette histoire. Je ne sais pas comme ça peut se régler», a laissé tomber René Turner.

Le gérant de Saint-Paulin croit que cette histoire pourrait avoir des répercussions importantes. «Les autorités de la ligue n’ont pas de plaisir à gérer tous ces problèmes. Lorsqu’elle doit prendre des décisions, que ce soit d’un côté ou de l’autre, ça fait toujours du chialage. Je ne suis pas convaincu que la direction va continuer, surtout avec l’histoire de l’arbitre. On sent que ça s’en vient. C’est mon opinion, mais la LBRM est peut-être un petit peu en péril. Avec des équipes qui peuvent quitter et la ligue qui n’est peut-être plus prête à continuer… En même temps, elle a couru après en acceptant toutes les demandes à l’époque».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires