«Je voulais rider depuis que je suis jeune!»

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt

RELÈVE. Natif de Saint-Tite, Étienne Brunelle a toujours été émerveillé par le Festival Western. Âgé de 15 ans, il en sera cette année à sa sixième participation au Festival Western.

«Je voulais rider depuis que je suis jeune, mais mes parents me disaient que les jeunes ne pouvaient pas. Lorsque Zachary Bourgeois a déménagé à St-Tite, il nous a confirmé qu’il y avait une école de rodéo. Mais moi, je savais que ça existait.»

Étienne a toujours aimé le Festival western. «J’aimais les disciplines avec les taureaux, je voyais les estrades pleines et ça avait l’air hot. C’est ça que je voulais faire! J’ai même incité mon grand faire Timothé à lâcher le hockey pour faire du rodéo.»

«C’est le fun le Festival parce que peu importe où le monde habite, ils se déplacent pour venir te voir et profiter de l’ambiance. Je trouve ça hot de voir la ville se remplir comme ça. J’adore les rodéos, mais j’aime aussi tout ce qui entoure le Festival.»

Qu’est-ce qui attire Étienne à faire du rodéo? «J’adore l’ambiance et l’adrénaline que ça procure. Si je peux faire une suggestion aux organisateurs, j’ajouterais encore plus de rodéos pour les riders, et ça attirerait encore plus de monde!», affirme le St-Titien de 15 ans.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires