La cause de Christian Therrien reportée à mercredi

Par superadmin

Christian Therrien, cet homme arrêté à la suite d’un vol qualifié au dépanneur Robichaud de Shawinigan où une policière a fait feu en sa direction, était de retour devant le juge Guy Lambert ce matin.

Conformément à la procédure lorsque des policiers sont impliqués dans un tel événement, c’est un autre corps de police, en l’occurrence le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) dans ce cas-ci, qui mène l’enquête pour en déterminer les circonstances.

L’homme de 38 ans doit maintenant répondre à une accusation de vol qualifié, des accusations d’avoir braqué une arme à feu, d’avoir proféré des menaces ainsi que de déguisement dans un dessein criminel.

Toujours hébergé dans la région de Québec où il se remet de ses blessures, l’homme a demandé (par le biais d’une vidéoconférence) ce matin un changement d’avocat afin d’être représenté par Me Alain Blanchard.

Cette démarche lui permettra vraisemblablement d’obtenir des dates de cour plus rapprochée étant donné que ce dernier pratique de façon quotidienne à Shawinigan.

Une lettre du médecin traitant lui sera acheminée d’ici la prochaine comparution de son client, pour son enquête sur remise en liberté, qui se tiendra mercredi prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires