La cause de Jérémie Roy reportée à mercredi

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt

JUSTICE. Mathieu Grégoire qui aurait été victime d’une agression homophobe dans le cadre du Festival western de St-Tite était présent à la cour à Shawinigan lundi pour le dossier de son possible agresseur Jérémie Roy.

Après avoir vu Roy dans le box des accusés, Mathieu Grégoire avait une main devant sa bouche, et un regard entre les deux s’est échangé rapidement. La victime est sortie en vitesse de la salle d’audience pour se renfermer dans une toilette de l’établissement pendant plus d’une heure.

À sa sortie, il n’a pas voulu s’adresser aux médias toujours présents. Il a tout de même indiqué à TC Media qu’il voulait être présent au palais de justice pour chacune des étapes.

Le dossier de Roy a été remis à mercredi pour son enquête sur remise en liberté, et il est représenté Me Alain Blanchard.

Rappelons que le 5 novembre dernier, Roy a été arrêté à Chibougamau et a été accusé de voies de fait armés et de voies de fait causant des lésions.

Selon la victime Mathieu Grégoire, il aurait été agressé en raison de son homosexualité dans la nuit du 19 septembre lors du Festival western de St-Tite.

Autre report

Puis, le dossier concernant Hugo Tousignant, accusé de vol qualifié, a été reporté à lundi prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires