La fenêtre s’ouvre pour Shawinigan

Par superadmin

COMMENTAIRE. Trois ans après avoir vu son équipe soulever la Coupe Memorial, le directeur général Martin Mondou peut enfin rêver aux grands honneurs. Si son équipe possède plusieurs éléments de qualité en Anthony Beauvillier, Samuel Girard et compagnie, une question demeure: qui défendra la cage des Cataractes de Shawinigan la saison prochaine?

À quelques jours des assises annuelles de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, Shawinigan possède 15 sélections, dont trois dans les deux premières rondes. Contrairement aux deux dernières années, où il est monté sur l’estrade très tôt, Mondou devra attendre au 14e rang pour faire connaître l’identité de son premier choix.

À l’attaque, Alexis D’Aoust, Anthony Beauvillier, Giovanni Fiore, Brandon Gignac, Dennis Yan, Mathieu Olivier, James Phelan et Pascal Aquin devraient être de retour, tandis que Samuel Girard, Gabriel Sylvestre, Nicholas Welsh, Evan Scott et Bruno-Carl Denis auront une place en défense. Chez les vétérans de 20 ans, Zach Taylor sera le pilier de la brigade défensive de Martin Bernard, tandis que Gabriel Slight pourra contribuer sur une base régulière à l’attaque.

Reste à voir ce que deviendront Alex Pawelczyk, Alexandre Coulombe et Kris Hodge, puisque Shawinigan devra bouger pour aller chercher un gardien d’expérience. Je doute fort que la solution se trouve à l’interne, bien qu’Antoine Samuel et Mathieu Bellemare ont cette capacité de surprendre au prochain camp de l’équipe. Il ne faudrait pas oublier le jeune Frédéric Foulem, que l’organisation tente toujours de convaincre malgré sa promesse de joindre les rangs de l’Université Harvard.

Shawinigan est maintenant prêt à prendre sa destinée en main. Dans la division de l’Est, Rimouski, Québec et Baie-Comeau seront en reconstruction, tandis que Chicoutimi et Victoriaville pourront compter sur certains jeunes de talent, mais ne pourront jouir de la même profondeur que leurs rivaux de la Mauricie.

La porte est donc ouverte pour la bande de Beauvillier, qui terminerait parmi les trois premières formations du circuit Courteau avec un titre de division. Pour y arriver, le chef d’orchestre Martin Mondou devra mettre la main sur un gardien. Parmi les candidats potentiels, j’ai identifié Louis-Philip Guindon (20 ans, Rimouski), Julio Billia (19 ans, Chicoutimi), Philippe Cadorette (20 ans, Baie-Comeau), Alexandre Bélanger (20 ans, Cap-Breton) et Alex Bureau (19 ans, Sherbrooke).

Mon premier choix serait Cadorette pour ses deux participations à la finale de la Coupe du Président et sa dernière saison, mais ses chances de faire le saut chez les professionnels semblent très élevées. À Sherbrooke, l’organisation semble vouloir faire plus de place au jeune Evan Fitzpatrick, ce qui pourrait permettre à Shawinigan de mettre la main sur Bureau pour un prix intéressant. Ses performances de l’an dernier laissent cependant un doute dans mon esprit. Dans le Bas-St-Laurent, Louis-Philip Guindon a bien fait et pourrait représenter une option intéressante, bien qu’il prendrait l’un des trois postes de 20 ans.

Une telle transaction ne sera pas simple. D’autres équipes comme Saint John et Moncton sont également à la recherche d’un gardien pour combler les départs de Sébastien Auger et Alex Dubeau. Comme les gardiens disponibles ne sont pas nombreux, le prix sera plus élevé. Les Cataractes possèdent plusieurs jeunes espoirs et sélections pour améliorer leur alignement, ce qui pourrait bien être le cas samedi à Sherbrooke.

L’Hebdo du Saint-Maurice sera d’ailleurs sur place pour être vos yeux sur le parquet du Palais des sports Léopold-Drolet. Ne manquez rien de l’action sur la page Facebook et Twitter du journal, ainsi que sur le www.lhebdodustmaurice.com.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires