L’art sur le Filrouge

Par Antoine Tremblay

Nouveau venu dans le domaine des arts visuels à Shawinigan, le regroupement d’artistes filrouge a procédé à son lancement officiel le 29 septembre dernier au Centre des arts de Shawinigan.

«C’est un atout et un ajout supplémentaire pour le développement des arts visuels à Shawinigan», a lancé d’entrée de jeu la directrice de la Corporation culturelle de Shawinigan, Louise Martin.

Regroupement d’artistes de toutes les disciplines du domaine des arts visuels, l’objectif premier de filrouge est de regrouper les artistes afin de briser l’isolement de la pratique artistique, de favoriser les échanges entre eux, d’élargir leur réseau de contacts et d’élaborer un plan d’action qui permet l’émergence et la réalisation de projets de création collectifs.

Par diverses actions et implications, le regroupement tentera de s’imposer dans les prochaines années pour se faire connaitre. «Nous allons nous impliquer dans les journées de la culture, un projet de distributrices de culture libre-service est en développement et il y a également un projet en lien avec la finale des jeux du Québec en 2012 dans l’air», précise la présidente de filrouge, Lise Lépine.

Hélène Rochefort, une artiste faisant partie des quinze membres du regroupement, souligne que filrouge¬ apporte un support supplémentaire aux artistes. «En étant regroupé, il y a plus d’idées, la dynamique est différente et on se sent moins seul. Ça nous donne le goût de continuer», ajoute-t-elle.

Tous les artistes voulant rejoindre le regroupement, qui s’adresse aux artistes professionnels et reconnus, sont invités à le faire en soumettant leur dossier artistique au comité de sélection. À long terme, le regroupement aimerait avoir une place de location d’œuvres d’art ou encore une galerie d’art pour exposer les œuvres de ses membres.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires