Le Centre Bionest a parti le bal

Par superadmin

Il y a deux ans aujourd’hui (le 27 décembre 2008), les Cataractes disputaient leur tout premier match à l’Amphithéâtre Shawinigan. Moderne et fonctionnel, ce qui deviendra un peu plus tard le Centre Bionest a parti le bal à travers le Québec.

De plus en plus, les villes abritant une formation de la LHJMQ se modernisent. Après Shawinigan, Victoriaville et Val-d’Or ont investi considérablement pour réhabiliter leurs installations. Gatineau tergiverse dans son projet de rénovation ou remplacement de l’aréna Guertin, tandis que Rouyn-Noranda met la touche finale à son projet de réfection du vétuste aréna Iamgold, le complexe Dave-Keon.

Transformation impressionnante à Val-d’Or

Quatre millions de dollars ont été injecté pour la réfection du Centre Air Creebec de Val-d’Or. Un montant qui n’inclut pas l’acquisition du tableau indicateur à la fine pointe de la technologie. En ajoutant de nouvelles sections, la capacité de l’amphithéâtre est passée de 2800 à 3753 sièges.

Selon leur directeur des opérations, Yves Morissette, 100 000$ ont été dépensés pour faire l’acquisition de robots luminaires qui projettent les logos sur la patinoire.

Il avance également que les Foreurs accueillent en moyenne 400 spectateurs de plus par match depuis ces récentes modifications.

Beau, bon et pas cher à Victo

Les Tigres de Victoriaville ont eux-mêmes emprunté les sommes nécessaires à la réfection du Colisée Desjardins. Le système d’éclairage jauni et désuet a été remplacé, tout comme le système de son, les bandes et les baies vitrées.

Ils ont ajouté des robots luminaires, 10 loges corporatives, deux écrans, un système de moitié-moitié numérique, une nouvelle salle de bain en plus de plusieurs centaines de sièges. Le tout, pour seulement 1,5M$.

Un projet de 11,2M$ à Rouyn

Pour la saison 2012-2013, les Huskies devraient jouir de nouvelles installations. Dans un projet en trois phrases, l’aréna Iamgold sera agrandi, une passerelle sera construite pour y accéder, de nouveaux bancs seront ajoutés, tout comme des blocs sanitaires et des aires de service. Le tout sera évidemment remis aux plus récentes normes de sécurité.

Gatineau: au point mort

La Ville de Gatineau jongle avec plusieurs scénarios. La construction d’un amphithéâtre au Centre-Ville forcerait l’expropriation de plusieurs résidents, une situation dispendieuse.

Le maire Bureau pourrait donc donner l’aval à l’un des deux projets suivants. Ou bien un nouvel aréna sera construit tout près du centre actuel, ou encore l’aréna Guertin sera rénové. On parle donc d’un projet qui couterait entre 40 et 80M$.

On chercherait à construire 40 loges corporatives à l’intérieur d’un amphithéâtre de 5000 places.

• Avec des informations de La Nouvelle et Le Droit

Le maire Angers satisfait

Ce n’est pas son administration qui s’est battue contre vent et marrée pour bâtir le Centre Bionest. Il y a eu des dépassements de coûts et les gens ont maugréé.

Au résultat final, le maire Angers sourit à pleine dent lorsque ses confrères des autres villes lui parle du Centre Bionest.

«On invite des gens dans notre loge et on rencontre des gens un peu partout. Ils considèrent le Centre Bionest comme un véritable joyau. Pour le rayonnement de la Ville, c’est majeur. Nous sommes bien positionnés pour l’avenir et je peux comprendre que nos installations fassent l’envie de certaines autres villes », a-t-il expliqué, ajoutant que le Centre Bionest est une infrastructure à la hauteur «de notre club de hockey, l’un des pionniers de la ligue».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires