Le Champlainois Dany Dubois est ordonné prêtre

Par superadmin

Moment de grandes émotions le 24 juin dernier alors que le Champlainois Dany Dubois a été ordonné prêtre par Monseigneur Martin Veillette, évêque du diocèse de Trois-Rivières.

Homme de carrière, Dany Dubois fut courtier d’assurance vie pendant vingt ans. Cet appel à servir, l’homme de 48 ans dit l’entendre et la vit depuis son tout jeune âge. À huit ans, il est entré au sein de la Maîtrise de Notre-Dame-du-Cap et y a chanté pendant près de 14 ans. De plus, très jeune, il a accompagné des gens de tous les âges dans des voyages de loisirs et lors de pèlerinage. Son rôle: animer, chanter, faire prier les voyageurs et les divertir par son côté musicale. De plus, pendant plus de 10 ans, il a donné des récitals de chant à saveur d’Évangile, dans différentes régions du Québec.

Pour Mgr Veillette qui a officié la cérémonie à l’église Sainte-Marie-Madeleine, dans le secteur de Cap-de-la-Madeleine, l’ordination d’un nouveau prêtre est un moment de grâce pour l’Église diocésaine. Au moment où le nombre de prêtres est relativement bas pour 68 paroisses et dessertes à desservir et avec la moyenne d’âge de ces derniers et les nouveaux défis qui attendent les communautés paroissiales, «l’ordination de Dany Dubois témoigne de l’action de Dieu dans notre monde», a déclaré l’évêque du diocèse de Trois-Rivières.

La dernière ordination d’un prêtre dans le diocèse de Trois-Rivières remonte à 2006. Avec l’ordination de Dany Dubois, le diocèse peut compter sur 57 prêtres diocésains, 17 prêtres membres d’Institut de vie consacrée et de 5 prêtres non incardinés pour oeuvrer en paroisse. Plus de 50 autres prêtres exercent un ministère occasionnel auprès de paroisses ou différents milieux ou sont retraités.

Symboles et de gestes signifiants

La messe d’ordination comporte plusieurs symboles et gestes: pour l’ordinand (le candidat) une profession d’attachement à l’Église, une profession de foi, une grande prostration (le candidat s’allonge de tout son corps, face contre terre). C’est l’attitude que prend le candidat pendant le chant des lithanies afin d’exprimer une parfaite disponibilité à l’appel de Dieu dans la mission à laquelle il veut répondre. C’est un moment fort de la célébration où toute la communauté le confie à Dieu. Puis Monseigneur Martin Veillette impose les mains sur la tête du candidat et, à sa suite, en silence, en signe d’accueil, chacun des nombreux prêtres présents fera de même. L’évêque prononce alors la prière d’ordination qui appelle l’Esprit-Saint sur le candidat. Ce dernier reçpot ensuite l’étole (la bande de tissu de couleur autour des deux épaules) et l’évêque lui apposera le saint-chrême (l’huile Sainte consacrée avant Pâques) sur les mains.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires