Le Festival Western de Saint-Tite, Coupe Stanley des Cowboys

Par superadmin

À travers l’Amérique du Nord, Éric Amos participe à de nombreuses compétitions et il laisse sa trace un peu partout. Sa spécialité: la monte de chevaux sauvages sans selle.

Né dans le monde des chevaux, Éric Amos a toujours entretenu une passion pour ces animaux. D’ailleurs, son père montait des chevaux sauvages sans selle à l’occasion; c’est sans doute ce dernier qui lui a transmis cette passion.

Originaire de Mirabel, il a fait ses débuts en 1992 à La Plaine, dans un endroit maintenant appelé Rodéodôme. Dans la même année, il participait pour la toute première fois, mais non la dernière, à une compétition au Festival Western de St-Tite.

Après quelques années dans le métier, il s’est installé à Edmonton en Alberta, où il est resté pendant 8 ans.

Au cours de sa carrière, il a remporté bon nombre de victoires, dont quelques championnats américains, six championnats au Québec, les finales mondiales en Oklahoma en 2005. Il a d’ailleurs été nommé Cowboy de l’année du Championnat 4Stars en 2005. «St-Tite, c’est notre Coupe Stanley au Québec. J’ai joué au hockey longtemps et quand j’ai changé de sport pour le rodéo, St-Tite était mon objectif premier», lance-t-il fièrement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires