Les Aigles de Trois-Rivières veulent travailler avec le Collège Shawinigan

Par superadmin
Les Aigles de Trois-Rivières veulent travailler avec le Collège Shawinigan
Le directeur général des Aigles de Trois-Rivières

BASEBALL. Les Aigles de Trois-Rivières sont fébriles devant la venue d’un programme de baseball au Collège Shawinigan. Le directeur général René Martin souhaite voir un partenariat se développer entre les deux organisations, afin de permettre aux jeunes joueurs de bien concilier sport et études.

À lire également: Le Collège Shawinigan vibrera au rythme du baseball

Annoncée en exclusivité par TC Media lundi après-midi, l’arrivée d’un programme de baseball au Collège Shawinigan a eu des échos jusque dans les bureaux des Aigles de Trois-Rivières. «C’est toute une nouvelle pour la région. Comme les Capitales dans la région de Québec, nous aimerions travailler avec le programme de baseball de Shawinigan. Nous pourrions avoir un ou deux joueurs qui aideraient les joueurs lors des entraînements. Ce serait un honneur pour notre organisation», a affirmé le directeur général René Martin.

Ce dernier constate l’impact de son équipe sur la popularité grandissante du baseball en Mauricie. «Nous n’avons aucune prétention, mais l’un de nos mandats est d’être un phare dans la région. Nous sommes en place depuis trois ans et de voir une nouvelle comme celle-là, c’est super. Je suis dans le baseball depuis une trentaine d’années. Lorsque j’étais plus jeune, il y avait un bel engouement, mais avec le départ des Expos de Montréal, ça a diminué, ce qui est normal. Depuis que les Capitales et les Aigles sont au Québec, on entend de plus en plus parler des Red Sox, Blue Jays, etc. Les inscriptions sont en hausse».

Les joueurs qui défendront les couleurs des Électriks auront une chance de voir leur saison se poursuivre au sud de la frontière. «Nous avons une bonne expertise et j’espère que le Collège Shawinigan ne se gênera pas pour l’utiliser. À mes yeux, nos programmes sont aussi bons que ceux présents au nord des États-Unis. Au sud, la réalité est différente, puisqu’ils peuvent jouer à l’année. Chose certaine, nos joueurs ont une chance de se faire voir à travers les programmes sport-études et éventuellement, de décrocher une bourse», a expliqué Martin.

Une belle relève à l’horizon

Les Cascades de Shawinigan ont également accueilli à bras ouverts cette nouvelle. «Il est facile de constater que le baseball est de plus en plus populaire. Les jeunes pourront continuer de pratiquer le baseball, tout en réussissant leurs études», a mentionné le directeur général Jean-François Daneault.

Son collègue du côté de Trois-Rivières a souligné l’impact de la nouvelle équipe de la Cité de l’énergie sur le rayonnement du baseball dans la région. «Les Cascades n’ont peut-être que trois victoires, mais ils font un travail incroyable. Ils attirent de bonnes foules à chaque rencontre et offrent un bon spectacle. L’organisation travaille fort et permet au baseball d’avoir une belle visibilité à Shawinigan».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires