Les Cataractes devront livrer la marchandise

Par superadmin
Les Cataractes devront livrer la marchandise
Le gardien Mikhail Denisov a excellé en matchs hors-concours.

COMMENTAIRE. Après trois saisons, les partisans des Cataractes de Shawinigan peuvent enfin rêver de voir leurs favoris remporter les grands honneurs à la fin de la saison. La route sera longue et les décisions déchirantes, mais le directeur général Martin Mondou et l’entraîneur-chef Martin Bernard ont tous les outils pour mener leur équipe à la terre promise.

La date du 27 mai 2012 restera gravée à tout jamais dans la mémoire des gens de Shawinigan, alors qu’ils ont vu leur équipe junior soulever la Coupe Memorial pour la première fois de son histoire. L’année suivante, l’entraîneur-chef Denis Chalifoux a tenté de faire progresser son équipe composée de plusieurs jeunes avant de remettre sa démission pour des raisons familiales au terme de la campagne.

Quelques jours avant la séance de sélection annuelle 2013 de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, le directeur général Martin Mondou a annoncé la venue de Martin Bernard à la tête de l’équipe. Les débuts ont été difficiles, mais le pilote a surpris en menant son équipe au cinquième rang du circuit Courteau la saison dernière. La fenêtre sera ouverte pour les deux prochaines années à Shawinigan, une occasion à saisir pour les Beauvillier, Yan et compagnie.

Après avoir vu Baie-Comeau, Rimouski et Québec se livrer une chaude lutte dans la division de l’Est la saison dernière, les représentants de la Mauricie devraient remporter le titre de leur division sans trop de problèmes. Alors que dans les deux autres sections, plusieurs équipes pourront aspirer au premier rang, Shawinigan semble maître de sa destinée. Je ne tomberai pas de ma chaise si je vois l’équipe au sommet du classement général à la fin de la saison, un scénario qui fait bien du sens à mes yeux.

Le directeur général Martin Mondou a prôné la patience au cours des dernières saisons, une stratégie qui sera payante cette saison. Lorsque je regarde l’alignement shawiniganais, je remarque qu’il demeure jeune, mais très talentueux.

À l’attaquant, Martin Bernard pourra compter sur quatre lignes solides avec des éléments efficaces en avantage numérique. Le jeune Anthony Beauvillier connaîtra certainement sa meilleure saison en carrière, tout comme Dennis Yan, qui s’est bien adapté au calibre junior la saison dernière, étant un véritable poison en supériorité numérique. En désavantage numérique, le duo composé de James Phelan et Alex Pawelczyk sera l’un des meilleurs du circuit pour contrer les forces ennemies. Si le costaud Alexander Dergachev peut débarquer à Shawinigan, ce sera la cerise sur le sundae.

En défensive, le top 4 est solide avec Nicholas Welsh, Zachary Taylor, Gabriel Sylvestre et Samuel Girard. J’ai été impressionné par Sylvestre en match pré-saison, lui qui a ajouté du muscle à sa charpente et est beaucoup plus mobile que la saison dernière. Le jeune Jocktan Chainey sera solide en relance grâce à sa première passe et s’adaptera bien au junior avec son jeu physique. Le jeune Louis-Philip Fortin a bien fait lors du camp d’entraînement et sera efficace en sortie de zone, en plus de pouvoir contribuer offensivement.

La question demeure entre les poteaux. Les gardiens Antoine Samuel, Frédéric Foulem et Mikhail Denisov se feront la lutte pour succéder à Marvin Cüpper à titre de numéro un. J’ai bien aimé l’attitude de Samuel lors du camp, lui qui semblait avoir une confiance renouvelée suite à un bon été d’entraînement. Le grand cerbère devrait voir beaucoup d’action cette saison. Foulem possède une excellente technique et de son propre aveu, il devra faire la transition vers le junior majeur. Dans le cas de Denisov, c’est un gardien solide mentalement, qui donne toujours le deuxième effort.

Il est clair que Mondou croise les doigts pour que la solution provienne de l’interne, alors que peu de gardiens sont disponibles à travers la ligue. J’ai confiance de voir Samuel prendre la pôle après une saison en montagnes russes.

La formation 2015-16 des Cataractes de Shawinigan n’est qu’à quelques éléments près de se rendre jusqu’en finale de la Coupe du Président. À travers le circuit Courteau, l’équipe de la Mauricie sera l’une des plus dangereuses et doit maintenant prendre sa destinée en main.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires