Les municipalités au cœur de la réussite de la Classique

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Les municipalités au cœur de la réussite de la Classique

ÉVÉNEMENT. Le président de la 82e Classique internationale de canots de la Mauricie a dévoilé la programmation des activités entourant l’événement mardi matin à Shawinigan et a affirmé que la Classique ne serait pas ce qu’elle est sans l’énorme contribution des municipalités.

Depuis deux ans, les organisateurs de la Classique ont été en mesure de doubler le budget, qui est cette année de 400 000 $. Le président Stéphane Boileau a toutefois tourné sa langue longuement avant de parler de la contribution des gouvernements fédéral et provincial suite à une question d’un journaliste. «Ottawa ne donne rien en subvention et Québec 7500 $, pour le plus vieil événement du Québec. Je vais laisser des points de suspension…»

Il a toutefois salué les efforts des municipalités de la Mauricie, notamment celles de La Tuque et Shawinigan. «Les efforts du maire Beaudoin à La Tuque et du maire Angers à Shawinigan sont considérables pour l’événement, affirme M. Boileau. Si on regarde par pro rata de la population, c’est la Ville de La Tuque qui est la plus généreuse. Nous sommes bien reçus aussi par les petites municipalités comme St-Roch-de-Mékinac et Grandes-Piles. Le mauvais épisode de l’année dernière est du passé. Nous avons un projet de développement pour la population afin de donner l’accès aux berges. Le développement est directement lié avec la participation des petites municipalités, mais il faut se parler tous ensemble», note M. Boileau.

M. Boileau a également souligné l’effort financier de la Ville de Trois-Rivières et de son conseiller P.A. Dupont, qui siège au conseil d’administration de la Classique depuis deux ans.

En plus des journées de compétition du 5 au 7 septembre, il est à noter qu’un sprint se tiendra au lac St-Louis à La Tuque le vendredi 4 septembre mettant en vedette les rabaskas, les kayaks et les canots de 11h à 16h.

Le volet culturel

En ce qui a trait au volet culturel de la Classique internationale de canots 2015, Les Frères Lemay enflammeront le centre-ville de La Tuque le 4 septembre à 20h30.

Le samedi 5 septembre à 20h00, Jason Bajada et Elliot Maginot, deux auteurs-compositeurs et interprètes de la relève, prendront d’assaut la Promenade du St-Maurice à Shawinigan pour le «party du samedi».

Le dimanche 6 septembre, Stephen Faulkner s’amène sur la Promenade à Shawinigan dès 20h00. Suivra une prestation de l’auteur-compositeur et interprète Marc Déry.

Enfin, pour célébrer l’arrivée des compétiteurs sur le site de l’île St-Quentin, l’équipe de la Classique convie toute la population dès 11h00 à Trois-Rivières. Animation musicale et ambiance sur place.

Le parcours

1ère étape 5 septembre, La Tuque / Trois-Rives

-Rabaskas départ à 9h30

-Kayaks départ à 10h

-Canots départ à 10h30

2e étape 6 septembre, Trois-Rives / Shawinigan

-Rabaskas départ à 9h30

-Kayaks départ à 10h

-Canots départ à 10h30

-Nouveauté: les embarcations feront des tours de bouées à St-Roch-de-Mékinac et à Grandes-Piles.

3e étape 7 septembre, Shawinigan / Trois-Rivières

-Rabaskas départ à 10h30

-Kayaks départ à 11h

-Canots départ à 12h

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires