Les Remparts se vengent des Cataractes

Par superadmin

HOCKEY. Les Remparts sont revenus de l’arrière à deux reprises pour vaincre les Cataractes de Shawinigan par la marque de 6-3, Marc-Olivier Roy récoltant au passage un tour du chapeau pour aider les siens à venger la défaite de vendredi dernier.

Alors que les Remparts tiraient de l’arrière 2-0 après une période, Adam Erne a rétréci l’écart à un seul but lors d’un désavantage numérique au deuxième engagement. Après avoir cafouillé avec la rondelle, un défenseur des Cataractes en a perdu le contrôle. Erne s’en est alors emparé pour ensuite battre de vitesse un joueur adverse et se présenter seul devant Marvin Cüpper, qu’il a déjoué entre les jambières.

Profitant du momentum, les Remparts ont ensuite égalisé la marque grâce à un filet de Marc-Olivier Roy, qui a profité d’un revirement en zone neutre pour aller habilement battre le gardien adverse en coupant vers le filet alors qu’il s’amenait seul de l’aile droite. Un but qui a fait une différence, selon l’entraîneur-chef de Québec, Philippe Boucher. «Roy a donné le ton. Son premier but était de toute beauté. Les efforts individuels, on en veut pas tant que ça, mais celui-là mérite d’être salué. Ça nous a vraiment mis dans la game», estime-t-il.

Les visiteurs ne s’en sont toutefois pas laissé imposer. Suite à une bévue de Nikolas Brouillard en zone offensive, les hommes de Martin Bernard se sont amenés à quatre contre un. Dylan Labbé a enfilé son deuxième du match sur une passe transversale de Gabriel Slight.

Troisième période fatale

En troisième, Roy a renvoyé tout le monde à la case départ. Il a profité d’une superbe passe de Guillaume Gauthier, qui l’a repéré à la droite de Cüpper, pour enfiler son deuxième du match.

L’équipe hôtesse a pris les devants pour de bon à la mi-période. Lors d’un avantage numérique suite à un coup de coude asséné à Dmytro Timashov, ce dernier s’est vengé à sa façon en complétant un superbe jeu de passes pour faire 4-3. À peine 30 secondes plus tard, Marc-Olivier Roy, qui disputait son premier match au Colisée Pepsi dans l’uniforme des Remparts, a complété son tour du chapeau grâce à un tir des poignets de l’enclave qui s’est faufilé entre les jambières du gardien shawiniganais. Gauthier a complété la marque en fin de match lors d’un avantage numérique.

Pour Martin Bernard, entraîneur-chef des Cataractes, tout s’est effondré lors du dernier 20 minutes. «En 3e, soit on a manqué d’énergie ou on a perdu notre sang-froid, mais une chose est sûre, il va falloir être plus discipliné que ça. Les arbitres nous ont envoyé un message, si on ne le comprend pas…», croit celui dont l’équipe vient de perdre sa première rencontre en temps régulier de la saison. Les Cataractes ont donné trois avantages numériques à leurs rivaux lors de cette période.

Retour qui fait du bien

Selon Boucher, le retour d’Adam Erne du camp d’entraînement du Lightning de Tampa Bay s’est fait sentir, lui qui a récolté un but et deux passes. «Adam amène de l’attaque, un aspect physique, un enthousiasme et un amour pour la game que je pense qui sont contagieux. C’est ça qu’on aime de lui.»

Sa troupe a également profité du fait que leurs adversaires disputaient un troisième match en autant de jours. «C’est une jeune équipe qui jouait un troisième match, on savait que si on continuait à les frapper, à patiner, ça allait être plus dur.»

En rafale

Shawinigan a dominé 31 à 24 au chapitre des lancers

Alex Pawelczyk est l’autre marqueur pour les Cataractes

Shawinigan reçoit l’Océanic le vendredi 3 octobre.

Les Remparts accueillent le Phoenix de Sherbrooke mercredi.

 

Groupe Québec Hebdo

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires