L’expérience de la scène après la cinquantaine: «Trac pas trac, j’y vais!»

Par superadmin
L’expérience de la scène après la cinquantaine: «Trac pas trac, j’y vais!»

Par Myriam Lortie
SPECTACLE. Le travail, les enfants, le rythme de la vie… tant de raisons pour ne finalement jamais oser monter sur scène. Culture Shawinigan offre la chance aux 50 ans et plus de briller dans un spectacle de variétés, accompagnés d’une metteure en scène d’expérience.

Comme quoi, il n’est jamais trop tard. «J’ai très hâte de voir ce que les Shawiniganais vont concocter comme spectacle», se réjouit Dominique LeBlanc, médiatrice culturelle pour Culture Shawinigan.

«J’oserais résumer le projet à un spectacle de variété, mais en fait, c’est surtout et avant tout une expérience de scène unique qui est offerte à des gens qui ont cinquante ans et plus. Les arts de la scène c’est quelque chose qui fascine énormément, tout le monde, tout le temps, toutes les disciplines. On n’a pas toujours la chance de le faire», explique Dominique LeBlanc.

Chant, musique, poésie, extrait de théâtre, humour, danse… tout est permis. De débutant à avancé, les intéressés peuvent proposer un numéro seul, en duo ou en petit groupe.

La metteure en scène Lucie Trudel accompagnera les participants tout l’automne, à raison d’une rencontre par semaine, pendant dix semaines, qui se clôtureront par un spectacle en décembre à la Maison de la culture Francis-Brisson. «Elle a énormément d’expérience, donc c’est rassurant, encourageant de travailler avec elle et d’évoluer au fil des semaines. Elle est tout en douceur, mais elle sait elle s’en va. Ça va être du bonbon pendant tout l’automne, c’est assuré», poursuit Dominique LeBlanc.

Un peu stressant peut-être de se lancer, mais la médiatrice culturelle évoque le plaisir à se retrouver sur scène. «C’est grisant! Mais des fois, il faut se donner un petit coup de pied et se dire, O.K., je le fais, même si j’ai 50 ans ce n’est pas grave, j’embarque dans le projet, avec des personnes qui vivent le même stress, la même curiosité, les mêmes inquiétudes.» L’appel est lancé.

La date limite pour les inscriptions est le vendredi 18 septembre. La série de rencontres débutera le jeudi 1er octobre. Les répétitions auront lieu les jeudis, de 10h à 12h et le spectacle aura lieu le 10 décembre, à la Maison de la culture Francis-Brisson. L’inscription, au coût de 10$, peut se faire en personne, de 8h30 à 17h, auprès de Culture Shawinigan, au 2100, Boulevard des Hêtres, ou encore par téléphone au 819-539-1888.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires