Liliane Pellerin prépare son premier mini album

Par superadmin

MUSIQUE. L’artiste grand-méroise Liliane Pellerin fait appel au public pour concevoir son premier mini album «Grignoter l’exil». Les mélomanes ont jusqu’au 24 juin pour collaborer au projet qui sera lancé à l’automne.

L’artiste demande à sa communauté d’appuyer son projet par ce qu’on appelle du financement collectif. «Jusqu’ici, ça se passe super bien, je suis déjà rendue au ¾ de mon objectif (2000$)», mentionne Liliane Pellerin qui utilise par la plateforme web Haricot.

Dans ce premier mini album, on peut s’attendre à découvrir un disque intimiste, à l’instrumentation singulière (violoncelle, guitare électrique, guitare classique et voix). «Un album où se choque l’acoustique et l’électrique dans un folk introspectif».

Pour sa mise en oeuvre, Liliane Pellerin a choisi Jeannot Bournival. Un «réalisateur aux dons alchimiques, capable de faire ressortir le beau du brute, sans perdre l’essence», dépeint-elle sur ce coup de foudre professionnel.

Par ailleurs, ses fidèles complices musicaux Anaïs Constantin (violoncelle), ainsi que Jean-François Malo (guitare) signent les arrangements des cinq chansons soigneusement sélectionnées.

Un lac qui inspire l’intériorité

«Grignoter l’exil» aborde les thèmes de l’intériorité que la nature propose, la relation à l’autre, à soi, mais aussi l’amour et la mort. Il rend hommage, en quelque sorte, au grand lac Bostonnais qui a vu se coucher sur papier la poésie des chansons du premier matériel de Liliane Pellerin.

«Je suis partie en canot une fois sur le lac et je me suis endormie. À mon réveil, l’air était opaque et brumeux, c’est là que m’est apparue la pièce Grignoter l’exil, le titre de mon mini album. C’est dans cet état, absent de stimulations extérieures, que j’arrive à mieux me connecter avec mes mondes intérieurs», raconte l’artiste.

Savourant chaque étape sur son chemin, Liliane Pellerin confie que sa rencontre avec Jeannot Bournival lui donne envie d’enregistrer avec lui dans un avenir proche. «Pour l’instant, c’est une étape à la fois!»

Il est possible de faire un don en suivant le lien ci-dessous vers la plateforme Haricot: http://haricot.ca/project/grignoter-l-exil. À noter que différentes récompenses attendent les donateurs de cette campagne selon leur apport monétaire au projet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires