Malgré la chaleur, le golf est toujours à l’honneur

Par Gilles Bourassa

Mardi dernier au club de golf Grand-Mère se déroulait le tournoi mixte annuel. Quelque 60 participants ont évolué sous un soleil radieux et dans une ambiance de bonne camaraderie. Voici les gagnants de cette journée: John Parle et Gina Bragagnolo, Jacques Cantin et Lise Lavergne, Gertrude Twyman et Lorenzo Bourassa, Yolande Leclerc et Jean-Marie Mongeau, Pierrette Désaulniers et Sylvette Leclerc.

Le plus long coup de départ chez les dames a été réussi par Georgette Bertrand et chez les hommes par Guy Pagé et Jacques Bellemare. Dommage pour Louis Bourassa qui a fait preuve d’un bel esprit sportif alors qu’il a expédié sa balle très loin, mais elle n’était pas dans l’allée.

François Gingras a réussi un trou d’un coup au #13 avec un bois #7 alors qu’il évoluait avec René Fugère, Alain Gélinas et Michel Blanchette. Merci à mon ami Guy Pagé qui se donne la peine à chaque semaine de me donner des nouvelles du club de golf Grand-Mère. Un publiciste qui fait l’envie de tous les clubs de golf de la région. À Sainte-Flore, un trou d’un coup sur une normale 4 de 302 verges est assez inusité. René Chassé un ex-professionnel de golf a réussi cet exploit avec un bois #1 et les témoins étaient Claude Hillman, André Naud et François Gagnon.

Au Mémorial, après une semaine assez mouvementée avec les juniors, quelques membres se sont permis de jouer de l’excellent golf. Avis à Jacques Trudel: Stéphane Grenier a joué un compte de 80 et sa marge d’erreur de 14 lui a donné un 66 net, Pierre Ménard a réalisé son meilleur compte à vie un 79 alors qu’il jouait en compagnie de Jacques Champagne, Jules Bellemare et René Arcand. Selon le préposé aux départs Claude Trudel, il faudra maintenant faire appel à sa conjointe pour jouer avec Pierre.

On dit que le golf permet un rapprochement des gens. Depuis plus de 20 ans, les Louise, Diane, Noëlla, Denise, Suzanne, Audette, Lucie et Lyne Thiffeault passent une semaine ensemble loin de leur conjoint. Cette année, elles étaient à Saint-Denis de Brompton. Quelle belle famille!

Comment aimeriez-vous jouer dans environ 8 à 10 trappes au cours d’une ronde, réaliser des oiselets au #15,16 et 17? Voilà les déboires de Yvon Hébert qui jouait en compagnie de Robert Roof et Aimé St-Onge… Marie-Paule Cloutier flotte dans les nuages depuis quelques jours à la suite de ses rondes de 90 et 89…quant à son conjoint Réal, il doit demeurer très calme à la suite d’un malencontreux incident subi au #18 du club de golf Grand-Mère. Il n’aurait jamais dû écouter les recommandations de Marcelle Raîche…mercredi dernier, le pro Luc Richard a eu 48 ans.

Mardi dernier, plus de 144 golfeurs de la Mauricie se sont déplacés pour aller jouer au club de golf Le Mirage. J’ai eu la chance de jouer avec Lise Bergeron, Danielle et Guy Pellerin. Une journée remplie d’émotions alors que le directeur général René Noël en a profité pour souligner les bons moments passés à Shawinigan en compagnie de Jocelyne et de son frère Gilles. Il y a encore des jeunes qui ont le cœur à la bonne place et je suis certain que Marie-Marthe sa mère est très fière de son fils René.

Mes plus sincères condoléances à Jean-François Morand et à sa famille à la suite du décès de sa conjointe CHRISTINE BONENFANT qui luttait pour sa vie depuis quelques années.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires