Michaël Bournival se voit à Montréal la saison prochaine

Par superadmin
Michaël Bournival se voit à Montréal la saison prochaine
Le Shawiniganais Michaël Bournival a rencontré plusieurs partisans vendredi lors du tournoi de golf de la Fondation du Centre de santé et services sociaux de l'Énergie.

HOCKEY. Après une saison en montagnes russes, l’attaquant Michaël Bournival est prêt à regagner sa place au sein de l’alignement du Canadien de Montréal. TC Media l’a rencontré lors du tournoi de tournoi de golf de la Fondation du Centre de santé et services sociaux de l’Énergie, qui s’est déroulé vendredi à Shawinigan-Sud.

À sa deuxième saison dans la grande ligue, les choses ont été plus difficiles pour le Shawiniganais Michaël Bournival. «Ça n’a pas été comme j’espérais. J’ai dû composer avec deux blessures, mais je mets ça derrière moi et je veux me reprendre. J’ai beaucoup appris dans l’adversité. C’est un bagage qui me rend plus fort mentalement. J’en suis encore à mes débuts dans la Ligue nationale de hockey. C’est rare de voir un joueur de 21 ou 22 ans faire le saut. Je me considère chanceux d’avoir disputé plusieurs matchs à Montréal. Je suis convaincu d’être en bonne posture pour faire ma place au sein de l’organisation», a affirmé celui qui a disputé 29 rencontres à Montréal la saison dernière.

Le clan Bournival a reçu une offre qualificative au cours des dernières semaines, dossier dans lequel les négociations se poursuivent. Même s’il a vu les Brian Flynn, Torrey Mitchell, Christian Thomas et Gabriel Dumont obtenir un contrat, le numéro 49 croit pouvoir surprendre à nouveau en septembre. «C’est à moi de pousser et prendre la place de gars établis. Je dois me vendre à l’organisation et lui forcer la main. J’aborde le camp en confiance et je me sens prêt à réintégrer l’alignement. Le Canadien m’a dit que je faisais encore partie des plans, comme en témoigne leur offre qualificative. Mon but est de jouer à Montréal. C’est là que je me vois».

Mordu de l’entraînement, l’ancien des Cataractes de Shawinigan est au sommet de sa forme. «J’ai pris le temps de me remettre de ma commotion avant de recommencer l’entraînement. Depuis, j’ai retrouvé mon rythme et je suis revenu au niveau où j’étais avant. Je suis parti de loin sur ma technique de patin. Je veux essayer de sauver plus d’énergie et améliorer mes mains près du filet. Tout est dans les petits détails et lorsque tu t’entraînes fort, ça peut te permettre de gagner quelques secondes», a-t-il souligné.

Redonner à sa communauté

Nommé coprésident d’honneur du tournoi de golf de la Fondation du Centre de santé et services sociaux de l’Énergie en compagnie de Jacques Demers, Michaël Bournival est heureux de pouvoir soutenir la ville où il a grandi. «C’est une cause qui me tient à cœur et j’appuie les démarches pour amasser des sous pour les équipements nécessaires en santé. J’ai été élevé là-dedans et chaque année, nous avons droit à un beau tournoi, mené par une organisation incroyable. Il y a vraiment beaucoup de bénévoles pour s’occuper des golfeurs».

Chaque été, il s’entraîne en Mauricie et prend le temps de redonner à sa communauté. «C’est à Shawinigan que je viens pour décrocher. Pendant la saison, je n’ai pas beaucoup de temps avec ma famille et mes amis, alors j’en profite l’été. Lorsque je me promène dans la rue, les amateurs m’encouragent et j’apprécie leur support», a-t-il affirmé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires