«On tourne la page» -Stéphane Boileau

L’homme d’affaires Stéphane Boileau a été nommé à la présidence de la Classique internationale de canots de la Mauricie, qui a dévoilé son nouveau conseil d’administration en conférence de presse mardi matin. La communauté, les canotiers, les médias et les gouverneurs seront au cœur des priorités du groupe en place.

Le conseil d’administration de la Classique de canots souhaite que le dialogue avec la communauté, les médias, les canotiers et les gouverneurs de l’événement soit plus fort que jamais. «Je sens tout le poids sur mes épaules qu’implique un tel événement, mais je souhaite faire les choses de la bonne façon. C’est avec ces différents groupes que nous voulons bâtir la nouvelle vision de la Classique de canots. Les canotiers méritent qu’on parle d’eux à travers la région, le Québec et même l’Amérique du Nord. Nous voulons rassembler tout le monde et nous allons y arriver», a lancé son président Stéphane Boileau en conférence de presse.

Celui qui est à la tête du FestiVoix de Trois-Rivières veut changer les perceptions négatives associées à la Classique de canots. «Le prochain mois sera crucial. Nous avons des comités et des groupes de concertation qui seront mis en place. Nous allons prendre tous les moyens pour présenter une belle Classique de canots. Il y a eu des critiques dans les dernières années et nous avons vraiment cette volonté de changer les choses. On tourne la page. Nous voulons rencontrer les canotiers et nous espérons qu’ils seront au rendez-vous. Ultimement, les décisions vont nous revenir, mais nous voulons mettre un bon dialogue en place».

Invité à commenter l’arrivée de l’événement, qui a été l’objet de plusieurs critiques lors de la dernière édition, Stéphane Boileau a affirmé qu’aucune décision n’avait encore été prise en vue de la 81e édition. «La fin de la troisième étape est sur la table. Il y a toujours quelque chose d’anachronique avec le fleuve Saint-Laurent. Il y a une entente à long terme avec le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, mais nous allons prendre une décision dans l’intérêt des canotiers et de la population. Peu importe notre choix, c’est ce qui va nous guider».

Le conseil d’administration est composé de: Valérie Lalbin, Amina Chaffai, Rachel Frigon, Diane Rousseau, Gérald Boivin, Alain Cloutier, Dany Boucher, Franck Chaumanet, Steve Germain, Pierre A.Dupont et de Catherine Beaudoin-Duval, qui agira à titre de coordonnatrice de l’événement.

Des réactions positives du côté de l’ACCQ

La nouvelle présidente de l’Association des coureurs en canot du Québec (ACCQ), Jennifer Parke, voit d’un bon œil la venue de Stéphane Boileau et son équipe à la tête de la Classique. «Le courant passe bien avec le nouveau conseil d’administration et je trouve qu’il démontre une belle ouverture. Je sens que les personnes en place veulent prendre nos suggestions et mettre des choses en application», a-t-elle mentionné.

Même son de cloche du côté d’Yves Proulx, ancien président de l’ACCQ et aujourd’hui conseiller à son nouveau conseil d’administration. «J’ai entièrement confiance en Stéphane Boileau et son conseil. Il a une très bonne crédibilité dans le monde culturel et ça laisse entrevoir de belles choses».

Poster un Commentaire

avatar