Pierre Dupont: de machiniste à dentelier

Par superadmin

Machiniste de métier, Pierre Dupont possède un talent manuel assez particulier. Habile à travailler le bois ou le métal, à construire des meubles ou à faire de la mécanique, il s’est découvert une passion pour la dentelle frivolité, il y a trois ans.

Le Domaine Joly-de Lotbinière organise annuellement une activité champêtre appelée L’Art de la broderie et de la dentelle, qui se tiendra cette année le dimanche 24 août. Au cours de la journée, les visiteurs pourront admirer une trentaine de dentelliers, dentellières et brodeurs à l’œuvre.

Artiste de Saint-Georges-de-Champlain, Pierre Dupont, participe à l’exposition «La passion des fils en héritage» présentée dans le cadre de cette activité champêtre. Cette exposition propose des œuvres contemporaines et anciennes provenant des meilleurs artistes et artisans de l’Europe et du Québec. Tantôt réalisées aux fuseaux, tantôt à l’aiguille, toutes les œuvres exposées fascineront les visiteurs par leur élégance et la maîtrise d’exécution de leurs auteurs.

Pierre Dupont entretient une passion pour le travail du bois et pour la dentelle frivolité, communément appelée «tatting». Artisan du Domaine Joly-de Lotbinière depuis trois ans, il façonne des objets de bois foncé ou pâle, issus du noyer noir, dont le domaine compte plus de 200 spécimens.

Tout a commencé alors que lui et son épouse sont se rendus par curiosité pour une première fois au domaine, surtout attirés par l’horticulture présente. Ce n’est qu’une fois sur place qu’il a été attiré par l’essence de bois du noyer noir. Ainsi, après avoir obtenu un morceau de cette essence, il s’est mis à la fabrication de fuseaux, petits outils utilisés pour la dentelle aux fuseaux.

Depuis ce temps, M. Dupont s’affaire à créer des pièces toutes particulières, éventails, dentelles, fuseaux, etc. «Quelques une de ses pièces en noyer noir sont d’ailleurs parties en Europe, dont des structures d’éventails», raconte son épouse Sylvie Gélinas. Présentement, il existe quatre personnes au Québec reconnues comme fabricants de fuseaux, dont Pierre Dupont.

Quant à elle, Sylvie Gélinas est aussi dentellière. Mais sa spécialité est la dentelle aux fuseaux. Ainsi, les nombreux fuseaux de bois utilisés dans ses travaux sont réalisés par son mari.

Ce rendez-vous annuel au Domaine Joly-de Lotbinière se veut un lieu de rassemblement où chacun peut partager son savoir et apprendre du savoir des autres, etc. «La dentelle est un art qui est en train de se perdre», explique M. Dupont.

Depuis 25 ans, le Domaine Joly-de Lotbinière est une destination coup de cœur pour tous les amateurs d’histoire, de nature, d’horticulture et de plein air. À 40 minutes à l’ouest de Québec, ce parc-jardin est reconnu comme l’un des plus beaux jardins d’Amérique du Nord.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires