Pourquoi 14 bâtons au lieu de 10?

Par Gilles Bourassa
Pourquoi 14 bâtons au lieu de 10?
Michel «Tibuck» Bourassa du club de golf Grand-Mère a établi un record personnel en jouant une ronde de «64».

CHRONIQUE. Beaucoup de golfeurs se demandent parfois pourquoi le règlement stipule 14 bâtons au lieu de 13 ou 16?

Le tout a commencé en 1934 au cours du championnat des États-Unis alors qu’un pauvre porteur de bâtons avait dû porter quelques 27 bâtons différents. Les règles du jeu n’avaient rien de trop spécifiques au sujet du nombre de bâtons. Ce qu’il faut sans doute se rappeler, c’est qu’en 1908, un dénommé Fred McLeod avait gagné le U.S Open avec seulement 8 bâtons dans son sac. Il avait réussi à jouer une variété de coups tout en utilisant le même bâton.

Pourquoi une limite de 14 bâtons? La numérologie n’a absolument rien à y voir et la raison principale de cette règle de jeu est de favoriser l’habileté en jouant chacun de vos coups. Auparavant, les golfeurs changeaient leur élan afin d’effectuer des coups variés. La tendance aujourd’hui est de seulement changer le bâton. On a alors pressenti que les golfeurs devraient faire en sorte de développer leur façon de jouer par un meilleur effort personnel. Aimeriez-vous découvrir une certaine habileté cachée que vous avez à manier un bâton? Essayez de persuader votre comité de céduler un 18 trous avec seulement deux bâtons choisis au hasard en plus de votre «putter». C’est tout un sport que de frapper un «wedge» si vous êtes sur un trou à normale 5. C’est l’automne pourquoi ne pas profiter d’une telle compétition!

Michel «Tibuck» Bourassa du club de golf Grand-Mère a établi un record personnel en jouant une ronde de «64» tout en commettant un 5 sur la normale 4 du #18. Ses compagnons de jeu étaient Jean Dessureault, René Fugère et Jean Desserre. Il a réalisé son exploit en jouant 7 «birdies» et un seul trou au-dessus de la normale au #18 alors qu’il a manqué un coup roulé de 4 pieds.

Dans les journaux, on peut lire «porte ouverte demain à telle heure précise». Vous, nouveaux et anciens golfeurs, avez-vous déjà participé à une «porte ouverte» dans un terrain de golf? On veut promouvoir le golf, on veut garder nos membres dans les terrains alors pourquoi ne pas planifier un tel événement pendant que les terrains sont en parfaire condition? Les membres pourraient inviter un ami au cours de la journée à un prix raisonnable. Je laisse le soin aux propriétaires de penser à une formule simple dans le but de faire connaître leur terrain.

Je ne sais pas ce qui s’est passé lors de la première ronde à Grand-Mère alors que les golfeurs du Mémorial affrontaient les golfeurs de Grand-Mère, mais je peux vous dire que les protégés du capitaine Denis Lampron ont battu à plate couture l’équipe du capitaine Yves Carbonneau. C’était la dixième édition et la pire dégelée au compte de 55-17. Espérons que dimanche dernier au Mémorial, les golfeurs du Mémorial ont su faire amende honorable. Je vous en donne des résultats plus encourageants la semaine prochaine.

Tommy Gauthier l’assistant-professionnel du club de golf Ste-Flore est venu faire un petit tour au Mémorial histoire de se pratiquer pour son prochain tournoi. Il a débuté avec un «birdie» au #1, un «aigle» au 2, deux autres birdies aux # 3 et 4 pour terminer le premier neuf trous à -5. Il a poursuivi sa ronde de «birdies» au #10 et #12 pour ensuite frapper un très mauvais coup de départ au #13 qui lui a valu un 6 sur cette facile normale 4. Tommy a terminé sa ronde avec «66» alors qu’il en a mis plein la vue à Luc Morin, François Paradis et moi-même.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires