Prudence sur un terrain de golf

Par Gilles Bourassa

Dans certains clubs de golf, on trouve souvent un écriteau avertissant que les golfeurs sont responsables de la balle qu’ils viennent de frapper. Superflu, direz-vous? Peut-être pas, si jamais vous vous retrouvez devant un juge. Une balle mal dirigée et c’est peut-être la catastrophe. Une bosse sur une portière d’auto, un pare-brise fracassée ou pire encore, une balle derrière la tête et c’est loin d’être agréable. Même sans écriteau, des incidents de ce genre peuvent se produire un peu partout sur le terrain. On demande aux compagnons de jeu de se tenir en arrière de la personne qui frappe la balle. Il est très déplaisant de voir quelqu’un en avant de vous lorsque vous êtes sur le point d’exécuter votre coup. Lorsque vous voyez que votre balle ne va pas dans la direction prévue et qu’elle menace d’atteindre quelqu’un, n’hésitez pas à crier « FORE ». C’est un crie international qui annonce un coup de golf mal dirigé parfois appelé « coup dérouté ».

Échos du 19e trou

Le premier trou d’un coup au Mémorial a été réalisé par Normand Pellerin le 20 mai dernier au #14 d’une distance de 157 verges en utilisant un bois #7. Ses compagnons de jeu étaient Jacques Lacombe, Gilles Simon et André Boudreault qui selon ses véritables amis « n’a jamais accompli un tel exploit ».

***

Depuis quelques années, je fais toujours la même faute en donnant un autre nom à la responsable des « Pirouettes » du Mémorial. Chaque fois, elle me regarde avec des gros yeux mais me pardonne. Il s’agit de Mme Nathalie Lesage qui depuis déjà 5 ans multiplie les efforts pour permettre aux dames d’avoir des cours, de pouvoir évoluer sur le parcours et de se faire des compagnes de jeu. Mercredi dernier, plus de 60 dames se sont présentées pour la première clinique de golf. Le professionnel Luc Richard en avait plein les bras!

***

Au club de golf Ste-Flore, Pierre Davidson a joué la ronde de sa vie en complétant les 18 trous avec un « 71 ». Il en a mis plein la vue à ses compagnons de jeu Charles Bussières, Claude Lessard et Alain Boisclair qui ont décidé de faire vérifier sa marge d’erreur par le capitaine du club.

***

Le directeur général de l’information à l’Hebdo du St-Maurice Bernard Lepage s’est maintenant lancé dans le golf. Après quelques rondes de golf à perdre plusieurs balles, il a réussi une première normale à vie alors qu’il jouait en compagnie de Marquis Poulin. J’espère que Mario Gélinas le proprio des Laurentides, soulignera le tout avec une magnifique plaque. Imaginez-vous lorsque Bernard réussira son premier trou d’un coup!

***

Dans la ligue amicale Jack St-Onge, Jean-Yves Lachapelle et Claude Fitzbay sont en tête avec 18 points. Ils ne devancent Jean-Claude Plourde et Jack St-Onge que par un seul point. Gilles Désaulniers a appris à ses dépens qu’une ronde de golf ne s’achète pas. On m’a aussi refilé qu’au début de la partie, il aurait remis 2 cigares à Bobby Bates. Leçon à retenir pour notre ami Gilles « défaite 0-4 ». Michel Boulanger devrait apprendre que le drapeau va dans la coupe et non dans son sac de golf! À quand le réveil des BB, soit les deux Boisvert?

***

À Grand-Mère, le 27 mai dernier, on a souligné le 70e anniversaire du « Boss » des Malous André Pronovost. Selon son bon ami Jacques Cantin, il devrait très bientôt être en mesure de jouer son âge. Un plus jeune Malou Régis Veillette a pour sa part eu 58 ans.

***

Dans la ligue du Fleur de Lys, Guy Leblanc a fait une première apparition comme joueur substitut. Il a joué en compagnie de Pierre « Pedro » Mongrain à la place du capitaine Yvon Gélinas. Tous attendent avec impatience le retour de Manuel Morin. L’équipe de la Belgo dirigée par Louis Gauthier est en première place avec 28 points sur un pied d’égalité avec l’équipe dirigée par Yvon Gélinas et celle de François Ayotte.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires