Sainte-Thècle et Sainte-Ursule en vacances

Par superadmin

LBRM. Les séries se sont amorcées la fin de semaine dernière dans la Ligue de baseball rural de la Mauricie et déjà, deux équipes sont en vacances: les Saints de Sainte-Thècle et les Patriotes de Sainte-Ursule. Un match suicide aura lieu samedi entre Saint-Étienne et Saint-Paulin, afin de déterminer qui passera au second tour.

Les représentants de Saint-Ursule ont été éliminés en deux rencontres face à Nicolet, suite à des défaites de 7-3 et 7-6. De leur côté, les Condors de Saint-Maurice ont envoyé ceux de Sainte-Thècle en vacances grâce à des victoires de 11-3 et 2-1. La deuxième ronde débutera dimanche, alors que Nicolet affrontera Maskinongé dans une série 3 de 5.

L’équipe de Saint-Maurice est toujours en attente de son prochain adversaire, puisque Saint-Paulin et Saint-Étienne sont nez à nez dans leur série 2 de 3. Les Royaux ont dû déclarer forfait pour la première rencontre, mais ont été en mesure d’éviter l’élimination dans le deuxième match avec une victoire de 7-6. «Ça ne me surprend pas, car nous affrontons une bonne équipe. Nous sommes venus à une prise de remporter la série. Tu dois être chanceux pour remporter un match à la dernière minute. Ça arrive quelques fois. Nous avons rapidement pris les devants et nous avons continuellement eu l’avance. Je crois que nous ne devrons rien changer pour le dernier match de la série. Nous devons continuer de la même façon. Nous avons les éléments pour l’emporter», a fait savoir le gérant René Turner de Saint-Paulin.

Si sa troupe parvient à remporter la série samedi, elle fera face à Saint-Maurice dimanche. «Je crois que c’est l’équipe qui va tout balayer. Elle a trois bons lanceurs et plusieurs frappeurs de puissance. Nous avons toujours des chances. Cette saison, ça a été très serré. Lorsque nous avons tout notre monde et que nous jouons du baseball de qualité, nous pouvons gagner», a-t-il mentionné.

Rappelons que l’organisation des Aigles de Saint-Paulin a retiré le numéro 25 de Dominic Lemay en fin de saison, une deuxième cérémonie du genre en soixante ans d’histoire. «C’est un joueur qui a pris sa retraite il y a deux ans. Il a commencé en 1988 et il a remporté le titre de lanceur de l’année à quelques reprises. C’était tout un cogneur de circuits. À deux reprises, il a lancé un double et réalisé des blanchissages. Dans l’un de ces duels, il a cogné quatre circuits», s’est souvenu Turner.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires