Shawinigan toujours en tête

Par superadmin

HOCKEY. Les hommes de Martin Bernard ont poursuivi sur leur lancée en écrasant les Remparts de Québec au compte de 5-1 vendredi soir. Le gardien Marvin Cüpper a profité de l’occasion pour établir la quatrième marque de l’histoire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (206.05min) sans accorder de but.

En début de rencontre, l’attaquant James Phelan a profité d’une erreur de son ancien coéquipier Simon Boudreau pour y aller d’un tir parfait dans le haut du filet et ouvrir la marque. Quelques minutes plus tard, le jeune Anthony Beauvillier a imité son coéquipier du haut des cercles pour surprendre le gardien Callum Booth. Le vétéran Olivier Caouette a profité d’un disque laissé libre pour tripler l’avance des siens avant la fin de la période.

Les favoris de la foule ont poursuivi leur travail en deuxième avec le premier en carrière d’Evan Scott et le deuxième du match d’Anthony Beauvillier. Le vétéran Cody Donaghey a mis fin à la séquence sans accorder de but de Marvin Cüpper en fin d’engagement. Venu en relève à Booth, Éric Brassard a effectué 22 arrêts.

Les représentants de la Cité de l’énergie ont amorcé leur première séquence de trois matchs en autant de jours de la saison sur une bonne note. «Je suis content de la façon dont nous avons joué. Les partisans nous ont vus sous notre vrai jour. Les gars ont été intenses et ont travaillé fort. La colonne des lancers a indiqué 40-27 à la fin du match. C’est beaucoup de positif. Nous avons bien divisé les présences entre nos quatre trios, qui sont tous capables de contribuer. Nos joueurs étaient conscients des petites choses qu’ils devaient améliorer. Nous n’avons donné que cinq buts à cinq contre cinq depuis le début de la saison, donc nous faisons de bonnes choses», a expliqué l’entraîneur-chef Martin Bernard après la rencontre.

De son côté, le pilote Philippe Boucher a expliqué que ses avertissements à ses vétérans n’avaient pas porté fruit. «Les Cataractes ont travaillé fort et ont mérité la victoire. Pour eux, ça a été un match de séries, alors que pour nous, ça a été une rencontre de retour des professionnels. Les joueurs passent l’été à se préparer et vivent une très belle expérience. Le retour est parfois plus difficile et j’ai essayé de les avertir, mais c’est tombé dans l’oreille d’un sourd. L’exécution a été difficile. Le hockey, c’est un éternel recommencement. Nous devons trouver de la constance dans notre jeu».

Bergeron de retour en force

Le capitaine Félix-Antoine Bergeron a disputé son premier match de la saison. «Il a été excellent. Il avait une bonne commande en jouant contre le gros trio adverse. Ils ont été dans sa face toute la soirée et c’est ce qu’on s’attend de leur part», a analysé Bernard. «Ça fait du bien. J’avais hâte de jouer. Les papillons étaient là et j’ai été content de pouvoir aller à la guerre avec mes coéquipiers. J’ai une bonne chimie avec Pawa et Kris de l’an dernier. Martin nous a demandé un travail et je crois que nous l’avons bien fait», a affirmé Bergeron aux médias.

Le vétéran Dylan Labbé a également vu de l’action pour la première fois face à Québec, lui qui a dû mettre fin à son camp avec le Wild du Minnesota en raison du décès de son grand-père. «Ça a été une bonne affaire de me changer les idées et de revoir les gars. J’ai joué pour lui ce soir. Ça a bien été, même si c’est difficile de se réadapter au niveau de jeu. J’avais hâte de revenir à Shawinigan et les gars ont vraiment une bonne chimie. Tout le monde est content de gagner», a lancé l’arrière de Saint-Benjamin en Beauce.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires