Suzanne Langevin: une page d’histoire se tourne

Par superadmin

Une page d’histoire musicale vient de se tourner avec le décès de la pianiste Suzanne Langevin de Shawinigan. En effet cette grande dame s’est éteinte le 17 janvier dernier des suites d’un cancer virulent.

Mme Langevin, alors jeune pianiste a accompagné de nombreux concerts de l’Harmonie de l’École Supérieure Immaculée-Conception dirigée par Philippe Filion, dans les années 40. Elle a accompagné durant plusieurs années la fanfare du 62e Régiment d’artillerie sous l’habile direction musicale du capitaine Philippe Filion. Lors de son emploi à la Ville de Shawinigan vers la fin des années 40 elle a fait vibrer l’enceinte de l’Aréna de Shawinigan par son interprétation à l’orgue de l’Hymne National O’Canada lors des joutes des Cataractes Seniors.

Plus près de nous sa musique s’est fait entendre lors du Jour du Souvenir en hommage aux vétérans de la Résidence Les Jardins du Campanile. Ces derniers ont pu chanter sous son accompagnement, La Madelon, It’s a long way to tipperary, Je suis loin de toi mignonne, Lili Marlene, When Irish eyes are smiling, et autres. Elle interprétait de façon magistrale et au plaisir des anciens combattants, la pièce musicale La dernière charge de Napoléon lors de l’entrée de ces derniers. Divers organismes de la région ont eu recours à ses talents musicaux afin d’agrémenter leurs rencontres.

Sa musique a su faire vibrer les cœurs des personnes âgées de la Résidence La Saint-Maurice et surtout celui de son compagnon de vie le colonel F. Gérard Dufresne décédé le 27 janvier dernier. Elle a agrémenté, à de nombreuses reprises, les journées de la Poésie de la Résidence St-Louis-de-Gonzague. Le 22 décembre dernier fut sa dernière prestation musicale privée en compagnie de son chanteur Guy Arcand, tous les deux se sont offerts un récital de Noël où Le Minuit chrétien fut sa dernière demande.

Son sourire, sa jovialité, sa prestance, sa simplicité, son désir de servir et son humanisme vont manquer à de nombreuses personnes.

Durant les dix dernières années de sa vie, Mme Langevin a accompagné le chanteur baryton Guy Arcand, ce dernier lui livre ce dernier message; Madame Suzanne ce fut un plaisir et aussi un privilège de chanter sous votre direction musicale. Il ne me reste qu’à vous dire, Au revoir, ma belle Suzanne et MERCI! pour toutes ces belles années de bonheur musical.

Guy Arcand, Shawinigan

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires