Tommy Gauthier sur le circuit de l’AGPQ

Par superadmin

GOLF. Le Club de golf Sainte-Flore a un nouveau professionnel: Tommy Gauthier, ancien des Cataractes de Shawinigan et entraîneur-chef du Lafrenière Tracteurs de Sainte-Anne-de-la-Pérade. L’Hebdo du Saint-Maurice s’est entretenu avec le principal intéressé, qui est parvenu à obtenir sa carte de l’Association des golfeurs professionnels du Québec (AGPQ) en octobre.

Au cours de sa carrière de hockeyeur, Tommy Gauthier a toujours adoré prendre plusieurs après-midis chaque été pour perfectionner son coup de golf. «C’est un sport que je pratique depuis que j’ai 12 ans avec mon grand-père. J’ai eu l’opportunité de m’améliorer et de faire plusieurs tournois chez les juniors. J’aurai la chance d’avoir Jean-François Morand comme mentor à ma première année au sein de l’AGPQ», a souligné le golfeur de 27 ans.

Pour faire partie de l’élite, le Shawiniganais a dû obtenir sa carte officielle de l’AGPQ à l’automne du côté de Saint-Liguori. «Ça a été le moment le plus difficile de ma vie au plan sportif. J’étais très nerveux. Je devais faire deux rondes de 78, donc 156, et j’ai fait 154. Je suis le seul de mon groupe à avoir réussi. Il faut être réaliste, il y a des joueurs inaccessibles sur le circuit, comme Dave Lévesque. Je n’ai pas nécessairement d’attentes pour la saison. Je veux vraiment caser la pression, marcher sur le terrain, vivre la compétition et m’amuser là-dedans».

Comment décrit-il son jeu sur les verts? «Je suis un joueur qui a beaucoup de puissance. Je n’ai pas nécessairement de grandes forces ou faiblesses. Je suis assez solide, sans être incroyable. Je me souviens encore de la première fois que j’ai joué au Colisée Pepsi devant 15000 personnes. Il y a de la pression au hockey, mais je dirais que c’est pire au golf. Si tu fais une erreur, tu es seul et c’est de ta faute», a-t-il admis.

Cap sur le championnat

Entraîneur-chef de l’équipe du Lafrenière Tracteurs de Sainte-Anne-de-la-Pérade, Gauthier a vu son équipe terminé au troisième rang en saison régulière, mais subir l’élimination dès le premier tour dans un ultime match face à Donnacona. «Nous avons été bons l’an passé, mais je n’ai pas peur des mots, notre caractère et notre agressivité ont été assez pathétiques. Nous avons eu un gros manque de leadership, ce qui a fait que nous avons eu tendance à paniquer dans les moments clés», a-t-il constaté.

Le pilote a travaillé fort en compagnie des actionnaires Dave Marchand et Gilles Veillette pour mettre la meilleure équipe sur la table en vue de la prochaine saison. «Nous allons pouvoir compter sur Tommy Tremblay et Billy Lacasse, deux gars qui ont été des joueurs d’impact pour les Patriotes de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Nous avons également ajouté Jérémie Plouffe, un joueur qui a inscrit 50 buts dans le junior AAA l’an dernier».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires