Un demi-marathon de bonheur

Par superadmin

COURSE. La Course du bonheur est un événement attendu lors du Demi-marathon des pompiers de Shawinigan, alors que quatre anges poussent leur capitaine, une personne à mobilité réduite, sur 21.1km. Une douzaine d’équipes devraient être du rendez-vous dans moins d’un mois.

Entraîneur en course à pied, Mario Villemure a pris part à la Course du bonheur au cours des deux dernières années. «En 2013, Carl Boulianne a monté une équipe et j’ai adoré mon expérience. J’ai été étonné de constater l’ambiance et les émotions qui étaient dans l’air. L’idée était super bonne et je n’ai pas hésité à embarquer. Je n’avais jamais vu d’autres événements proposant un demi-marathon du genre», a-t-il expliqué.

L’an dernier, il a décidé de former sa propre équipe avec plusieurs membres du comité organisateur de la Chute du diable. «Ils ont tous aimé ça. C’est toute une expérience. Il règne une belle énergie et nous courrons tous ensemble. Les gens sont au courant de la cause et nous applaudissent toujours très fort».

Pas besoin d’être un athlète de haut niveau pour compléter l’épreuve. «Nous avons toujours une ou deux sorties avant le Demi-marathon des pompiers. Nous prenons le temps de jaser avec notre capitaine. Ce n’est pas vraiment une course. Nous allons toujours au rythme de la personne la moins rapide et il n’y a pas de pression. Nous partons avant tous les coureurs, ce qui nous permet de ne pas être seuls, car ils nous dépassent. Il règne toujours une belle ambiance et nous parlons tout au long du parcours», a raconté Mario.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires