Un Grand-Mérois sur la scène avec Metallica

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt

SPECTACLE. Anthony Gosselin est un mordu de Metallica, tellement qu’il fait partie du fan-club de Metallica. Il se trouvait à Québec lundi et mercredi pour les deux concerts du légendaire groupe heavy métal, mais en plus, il se trouvait sur la scène au même titre que le quatuor lors de la représentation de lundi qui s’avérait le dernier spectacle au Colisée Pepsi.

«C’était complètement fou, lance-t-il d’entrée de jeu. C’était une drôle d’expérience de se trouver sur la scène. On pouvait ressentir ce que les membres du groupe vivent lors d’un spectacle. On entend les gens crier et applaudir. C’était vraiment tripant. Les gars viennent jouer devant nous et ils étaient vraiment généreux. Même qu’à un moment, Kirk (le guitariste) a pris la main d’une fille pour lui faire gratter sa guitare.»

Anthony Gosselin s’est retrouvé sur la scène après avoir participé à un concours pour les membres du fan-club. Certains pouvaient rencontrer le groupe après le spectacle, et d’autres comme lui ont obtenu un laissez-passer pour être sur la scène. «On devait être environ 80, il y avait environ 40 gagnants en plus d’un invité de notre choix. J’y suis allé avec mon patron, c’est avec lui que j’avais acheté mes billets au départ.»

«Avant le spectacle, un agent de sécurité nous a rencontrés pour nous dire les règlements. On n’avait pas le droit de prendre de selfie et seulement deux photos pendant tout le spectacle. Le seul inconvénient c’est qu’on entend moins bien la musique. Comme on était à l’arrière de la scène, on entendait surtout la batterie. Mais ce n’est pas grave quand tu connais toutes les chansons par cœur!», affirme Anthony en riant.

Le Grand-Mérois en était à ses 7e et 8e spectacles du groupe de San Francisco. Il avait même gagné le droit d’assister à un spectacle intime pour des membres du fan-club à San Francisco en 2011. «C’était quand même plus intime sur la scène lundi dernier.»

Et quel a été le meilleur spectacle qu’il a assisté? «Sur les plaines à Québec en 2011 c’était quelque chose, tout comme à San Francisco et sur la scène lundi dernier. Ce n’était pas mon meilleur spectacle lundi sur la scène, mais assurément ma meilleure expérience. Les membres du groupe aiment jouer au Québec. Ils disaient souvent lundi et mercredi qu’ils étaient contents de fermer un chapitre et d’en ouvrir un autre. On voyait l’émotion sur leur visage!»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires