Un Jésus en cire de 1880 à Champlain

Par superadmin

Le comité de conservation et de mise en valeur de l’église Notre-Dame-de-la-Visitation de Champlain tient une exposition qui sort de l’ordinaire. Une cinquantaine de Jésus en cire s’y trouvent, bien installés dans des boîtes de verre, rappelant plusieurs décennies d’histoire.

«Nous avons environ 50 Jésus. Presque tous sont en cire», note Josette Côté, membre du comité de conservation et de mise en valeur de l’église.

L’année dernière, 14 figurines de Jésus étaient en exposition à Champlain. Cette année, vu l’engouement des visiteurs, l’exposition prend de l’expansion pour atteindre le chiffre de 50 Jésus, de toutes les grandeurs et de plusieurs époques.

Le Jésus de cire qui rend les membres du comité si fier, est celui des années 1880. La figurine est installée dans une châsse trouvée dans le grenier de l’église. «Nous avons trouvé la châsse dans le grenier. Elle date des années 1880. Cette pièce datant de l’époque victorienne était mise dans la grande allée de l’église et l’Enfant-Jésus de cire était dedans. C’était leur crèche», note Jean Turcotte, président du comité.

Cependant, personne n’a pu trouver le Jésus de cire original de l’église de Champlain dans le grenier. «On a donc acquis le Jésus de cire de la paroisse St-Philippe de Trois-Rivières qui a fermé», souligne M. Turcotte, en ajoutant que la figurine date de la même époque que la châsse dans laquelle elle se trouve pour l’exposition.

Plusieurs indices ont permis de savoir que l’Enfant-Jésus de la paroisse St-Philippe date de l’époque victorienne. «Ses yeux sont en verre soufflé, son corps est en tissu, la bourrure est faite de crins de cheval et la façon dont les membres sont reliés au corps ont permis à France Desmarais, une spécialiste, de confirmer qu’il datait d’environ 1880», explique M. Turcotte.

Cette pièce de collection a été restaurée en novembre dernier par Mme Desmarais, de Joliette, qui fabrique et restaure des Jésus en cire depuis plusieurs années.

Les cheveux de Jésus, sa robe et ses bras ont entre autres été revampés.

Mise à part cette pièce antique et originale, plusieurs autres figurines datant du début des années 1900 se trouvent à l’entrée de l’église.

M. Turcotte explique qu’il y a plusieurs modèles d’Enfant-Jésus: «Il y a Jésus qui bénit, ses bras sont en l’air et ses doigts sont placés pour bénir, il y a Jésus qui accueille, il a les deux bras ouverts, il y a Jésus qui dort, ils sont très rares, et il y a Jésus de Bethléem, sa tête est penchée», explique-t-il.

La dernière acquisition du comité est un Jésus de cire de 15 pouces qui provient du couvent des Sœurs du Précieux-Sang de Trois-Rivières.

Toutes ses œuvres faites à main sont en exposition du 28 décembre au 18 janvier. L’église de Champlain est ouverte au public les dimanches de 13h à 16h. L’an dernier, plus de 125 visiteurs s’étaient rendus à Champlain pour observer ces figurines. Cette année, encore plus de Jésus de cire sont en exposition.

M. Turcotte et Mme Côté mentionnent que l’exposition pourrait revenir l’année prochaine et que la population peut faire don de ses figurines de Jésus de plâtre ou de cire à l’église.

Un couple de Grand-Mère, Aline Trépanier et Marcil Cossette, ont prêté pas moins de 14 Jésus en cire pour l’exposition.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires