Une 81e édition très relevée !

Par superadmin

CANOT. Les amateurs auront droit à toute une Classique internationale de canots de la Mauricie, alors que les champions Steve Lajoie et Andrew Triebold devront avoir à l’œil les équipes de Mathieu Pellerin/Guillaume Blais, Nick Walton/Christophe Proulx et Mathieu St-Pierre/Ryan Halstead.

Est-ce que les champions en titre de la descente La Tuque/Trois-Rivières pourraient être détrônés cette année? «C’est difficile à dire. Ça leur prendra une très bonne course et en canot, c’est souvent une question de momentum. Nous avons gagné à plusieurs reprises et dans ce temps-là, tu continues et tu ne te casses plus la tête autant à l’entraînement, même si tu es autant en forme. Je suis convaincu que ça a été la même chose pour Serge Corbin. L’an dernier, ça nous a remotivés à ajouter une couche de plus dans notre entraînement et arriver encore mieux préparés à La Tuque», a affirmé Steve Lajoie.

Le tandem Mathieu Pellerin/Guillaume Blais a connu toute une saison, étant dominant lors des courses du mercredi et sur le circuit provincial. «Chaque année, nous voulons nous améliorer. L’an dernier, nous avons terminé en deuxième position. Ça veut tout dire. Nous avons ramé plus souvent ensemble et travaillé nos faiblesses. Notre chimie est plus solide et ça va nous aider sur l’eau. Nous avons mieux travaillé cet été et amélioré les petits détails. Lorsque nous avons recommencé au printemps, c’est comme si nous n’avions jamais arrêté», a affirmé Pellerin.

Ce dernier est conscient qu’une chaude lutte prendra place à l’avant. «Ce sera assez relevé. Même un top5 peut être considéré comme bon. De notre côté, nous voulons vraiment progresser. Selon moi, ça va se jouer par rapport à qui se sentira le mieux au bon moment, beaucoup plus que sur la force. Si tu es malade et qu’une équipe s’échappe ou que tu connais un mauvais départ, ce sera difficile de te rattraper».

Proulx et St-Pierre dans le portrait

Le jeune Christophe Proulx fera équipe avec Nick Walton lors de la Classique, partenaire avec qui il a pris le deuxième rang à deux reprises au Michigan. «Nous visons un top5. Un top3 serait encore mieux. Nous voulons faire une course sans accrochages. C’est vrai que nous ne savons pas ce qui peut arriver, mais je ne pense pas que nous terminerons au premier rang. Ça serait une surprise si ça arrivait. Il y a plusieurs équipes très fortes. Du groupe, nous serons les canotiers qui ont le moins ramé ensemble. Nous devrons nous parler sur l’eau et nous ajuster en fonction des vagues et du parcours, mais je ne pense pas que ce sera un facteur. Avec Nick, ça commence à bien glisser», a expliqué Proulx.

De son côté, le canotier Mathieu St-Pierre ira le tout pour le tout avec Ryan Halstead. «C’est difficile de dire comment ça se terminera, mais oui, nous croyons en nos chances de gagner. Je sais que Steve et Andy sont très forts encore cette année. Nous ne serons pas déçus de nous faire battre par eux par exemple. Le top 4 sera très fort, mais nous espérons percer les trois premières positions. C’est sûr que comme chaque année, il y aura des équipes déçues et contentes».

Le portage de Grand-Mère devrait être un point stratégique important lors de la course. «Comme on dit, c’est là que tu sépares les hommes des enfants. Tout peut arriver sur trois jours. Il suffit d’un bon départ et tu t’accroches au peloton de tête. Je ne serai pas le genre de gars à vouloir protéger ma position. Je vais essayer de faire mal aux équipes devant moi et remonter au classement», a lancé St-Pierre.

Selon Steve Lajoie, ce sont les amateurs qui seront les grands gagnants de cette belle lutte qui se dessine entre les quatre équipes. «Je trouve ça positif pour la Classique et pour tout le monde. Le plus plaisant, c’est qu’il existe une saine compétition. Il n’y a pas de coups salauds et c’est vraiment au plus fort la poche. Si Pellerin/Blais ou Halstead/St-Pierre sont les meilleurs, je n’ai pas de misère avec ça».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires