Une belle expérience pour Anthony Beauvillier à New York

Par superadmin

HOCKEY. L’attaquant Anthony Beauvillier a impressionné au camp de développement des Islanders de New York au début du mois, alors qu’il a inscrit deux buts dans un match intra-équipe. TC Media a discuté avec le principal intéressé, qui participera à celui d’Équipe Canada Junior au début du mois d’août.

Sélectionné au premier tour par New York à la fin du mois de juin, le numéro 91 a fait connaissance avec sa nouvelle organisation il y a quelques semaines. «Nous avons touché à tout, de la technique en gymnase jusque sur la glace à une rencontre intra-équipe. Le but de ce camp était vraiment de mieux connaître l’équipe et son personnel. Nous étions à l’hôtel en face du Nassau Veterans Memorial Coliseum à Long Island et nous avons joué au Barclays Center. Ça a été très impressionnant et nous avons pu visiter les installations des Nets», a-t-il raconté.

L’attaquant des Cataractes de Shawinigan en a profité pour toucher la cible à deux reprises lors de la seule rencontre du camp. «Ça ressemblait au junior, mais en beaucoup plus rapide. Il y avait des gars de la ligue de la côte est et de la ligue américaine sur la glace, donc des joueurs entre 18 et 23 ans. Je prends vraiment ça comme une expérience de plus. Ça a été mon premier camp et c’est quelque chose qui va être dans ma tête pour le reste de ma vie».

Pour l’instant, le clan Beauvillier n’a toujours pas reçu de contrat. «Je n’ai pas reçu d’offre, mais je ne crois pas que ça presse. C’est sûr que plusieurs joueurs de premier tour signent à travers la ligue, mais Dal Colle et Ho Sang n’avaient pas de contrat au même point que moi l’an dernier. Tout dépend de ton équipe. Il faut être réaliste, mon but n’est pas de jouer dans la Ligue nationale de hockey l’an prochain. Personne ne me voit là. Je veux continuer sur ce que j’ai pu démontrer au camp de développement et être prêt pour le vrai camp», a-t-il lancé.

Un été chargé

Celui que plusieurs voient comme le prochain capitaine des représentants de la Cité de l’énergie se présentera en Mauricie à la fin du mois pour améliorer son coup de patin. «Je trouve que j’ai une bonne rapidité, mais ma technique n’est pas très bonne. J’en ai parlé avec Julie Robitaille et l’an dernier, ça a fait une grosse différence dans ma façon de patiner. À New York, j’étais dans la moyenne. L’une de mes forces est mon agilité, alors je n’ai pas eu de difficulté à me faire de l’espace, mais je dois encore améliorer mes départs et mes longues enjambées».

Quelques jours plus tard, il s’envolera pour le camp d’Équipe Canada Junior. «J’en avais parlé à mon agent après les moins de 18 ans et nous n’étions pas certains de recevoir quelque chose, car ils aiment bien voir les gars de 19 ans à ce camp. Je ne m’attendais pas à cet appel. J’étais en Floride et disons que je n’ai reçu que de bonnes nouvelles lors de cette semaine. C’est toujours spécial de représenter son pays. J’écoute le Championnat du monde junior depuis que je suis jeune et d’avoir une possibilité de faire partie de cette formation, c’est vraiment spécial. Je n’ai rien à perdre», a-t-il affirmé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires